Ecoutez Radio Sputnik
    Macron

    Lorsque Macron dragouille (involontairement) la femme du Premier ministre australien

    © AFP 2018 Loic Venance
    International
    URL courte
    40646

    En visite à Sydney, Emmanuel Macron s’est apparemment légèrement emmêlé les pinceaux en cherchant à flatter en anglais Lucy Turnbull, la femme du Premier ministre australien... Une petite boulette linguistique qui n’est pas passée inaperçue sur le Cinquième continent.

    Au mieux une maladresse, au pire un commentaire déplacé. Une phrase prononcée en anglais par Emmanuel Macron lors de son voyage en Australie a rendu une bonne partie du continent pour le moins perplexe, relate ABC Sydney. Dans son discours prononcé en remerciement de Lucy Turnbull, la femme du Premier ministre australien, Malcolm Turnbull, le chef d'État français a notamment dit: «I want to thank you for your welcome, you and your delicious wife» (« Je veux vous remercier pour votre accueil, vous et votre délicieuse femme »).

    Sauf que dans la langue de Shakespeare, l'adjectif «délicieux» n'est pas employé à l'égard d'une personne, et possède dans le cas contraire une forte connotation sexuelle.

    Cette boulette a fait le tour de la presse australienne, déclenchant une vague de commentaires sur les réseaux sociaux. Certains internautes ont supposé qu'Emmanuel Macron a confondu les termes souhaitant en effet dire que Lucy Turnbull était tout simplement «delightful» ou charmante, équivalent français du mot «delicious».

    Le chef de l'État français est arrivé le 1er mai à Sydney, pour une visite de trois jours, avant de se rendre jeudi en Nouvelle-Calédonie. Il s'agit du 2e déplacement d'un chef de l'État en Australie, après celui de François Hollande en 2014.

    Lire aussi:

    Macron en Australie: le «défenseur des crevettes» face à la Chine?
    Contre-terrorisme: les services de sécurité australiens seront dotés de pouvoirs élargis
    Daech utilise du gaz moutarde contre les soldats US en Irak
    Tags:
    lapsus, anglais, langue, Emmanuel Macron, Australie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik