Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat de l'armée US avec un drapeau

    Séoul rejette le départ des soldats US en cas de traité de paix avec le Nord

    © AFP 2018 Petras Malukas
    International
    URL courte
    22151

    La paix avec le Nord n'implique pas le départ des dizaines de milliers de soldats américains présents en Corée du Sud, selon le Président sud-coréen.

    Le chef d'État sud-coréen, Moon Jae-in, rejette catégoriquement la possibilité de retrait des troupes américaines déployées dans le pays même si le traité de paix avec la Corée du Nord est conclu, a annoncé l'agence Yonhap.

    «Les Forces américaines en Corée (USFK) sont un sujet qui relève de l'alliance entre la Corée du Sud et les États-Unis. Cela n'a rien à voir avec la signature d'un traité de paix», a déclaré M.Moon, en référence à l'accord bilatéral autorisant la présence de 28.500 militaires américains dans le Sud.

    La question du retrait éventuel des militaires américains est devenue un sujet de discussion en Corée du Sud après le sommet des dirigeants des deux Corées, le 27 avril. Le conseiller présidentiel, Moon Chung-in, a ouvertement déclaré dans le magazine Foreign Affairs que la présence des soldats, marins et aviateurs américains serait remise en question en cas de traité de paix avec Pyongyang.

    Pourtant, la Maison Bleue, siège de la présidence sud-coréenne, a demandé à son conseiller de «ne pas provoquer davantage de confusion», a déclaré son porte-parole Kim Eui-kyeom, cité par l'AFP.

    En outre, fin avril, Séoul a confirmé le déploiement de plusieurs avions de chasse américains F-22 Raptor au Sud pour des manœuvres aériennes conjointes.

    Lire aussi:

    La Corée du Sud en attente de nouveaux armements stratégiques US
    Satellites espions et sous-marins nucléaires pour renforcer l’arsenal militaire sud-coréen
    Comment Trump pousse la Corée du Sud à la guerre
    Tags:
    Moon Jae-in, États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik