Ecoutez Radio Sputnik
    BBC

    «Difficile de découvrir la vérité»: des Britanniques condamnent la partialité des médias

    © AP Photo / Alastair Grant
    International
    URL courte
    7290

    Des Britanniques qui ont envoyé des lettres de soutien à l’ambassade de Russie au Royaume-Uni, ont critiqué la manière partiale de leurs médias de couvrir les événements liés à la Russie. Leur tendance de diaboliser Moscou préoccupe aussi de nombreux habitants du royaume.

    L'ambassade de Russie au Royaume-Uni a publié des extraits de lettres écrites par des Britanniques qui ont condamné la partialité des médias britanniques à l'égard de la Russie.

    «Dès que j'ai entendu Hillary Clinton qualifier la Russie d'ennemi dans les élections américaines, j'ai pris la décision de faire mes propres recherches sur la Russie à l'aide d'internet et de RT», a écrit un Britannique.

    «J'ai regardé quatre heures d'interviews faites par Oliver Stone, et j'ai été stupéfait par l'intégrité, l'approche sérieuse, l'intelligence et la raison de Poutine. J'aimerais bien qu'il s'adresse directement aux gens en Occident.»

    D'après certains Britanniques, «il sera difficile de découvrir la vérité» pour leurs concitoyens car ils ont confiance en la «partialité» de la BBC.

    Plusieurs ont souligné qu'ils espéraient l'amélioration des relations avec la Russie.

    «Dans une perspective à long terme, la coexistence pacifique est évidemment mieux pour tout le monde», selon un autre Britannique.

    L'auteur d'une lettre a dit regretter la politique de son propre pays, ainsi que de bien d'autres qui ont adopté une position antirusse.

    Lire aussi:

    L’humour anglais, un trait que l’ambassade de Russie maîtrise mieux que les Britanniques
    «Gangsters russes» à Londres? L’ambassade russe commente un cliché de la BBC
    Poutine «humble» et «intelligent», selon Oliver Stone
    Tags:
    médias, BBC, Moscou, Russie, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik