Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Un politicien allemand invite son pays à abroger le régime des visas avec la Russie

    CC0 / pixabay
    International
    URL courte
    10512

    Berlin et Moscou devraient développer d’avantage leurs relations, quant à la chancelière Merkel, elle pourrait jouer le rôle de médiateur dans les relations entre la Russie et l’Occident, considère un politicien allemand qui estime en outre que son pays devrait abroger le régime des visas avec la Russie.

    Matthias Platzeck, membre du Parti social-démocrate d'Allemagne et président du forum germano-russe, a pointé dans un entretien accordé au journal Passauer Neue Presse la nécessité que la chancelière Angela Merkel joue le rôle de médiateur dans le dialogue entre la Russie et l’Occident.

    «On ressent toujours qu’Angela Merkel est respectée à Moscou. Elle doit aller en Russie et essayer de devenir médiatrice. C’est absolument indispensable. Nous devons sortir de la spirale d’escalade», a-t-il déclaré.

    Et de souligner que des questions telles que le maintien de la paix, la lutte contre le terrorisme et la crise syrienne ne pouvaient pas être réglées sans la participation de la Russie.

    L’homme politique a en outre critiqué Donald Trump pour sa contribution à la montée des tensions dans les relations entre la Russie et l’Occident, rappelant la situation où le Président américain avait appelé Moscou à se préparer pour une frappe de missiles sur la Syrie.

    «Lorsque tu écris sur Twitter des phrases du genre "Russie, prépare-toi", c’est irresponsable. C’est absurde. Nous devons nous réjouir du fait que dans une telle situation la Russie ait réagi avec beaucoup de raison», a expliqué M.Platzeck.

    Et d’ajouter que, selon lui, Berlin et Moscou pourraient améliorer leurs relations. Il a rappelé qu’en 2017 les deux pays avaient activement fait avancer les programmes d’échange d’étudiants et a appelé à promouvoir ce genre de relations.

    «Et encore: nous devons mettre en place le régime sans visas pour les Russes, au moins pour les élèves et étudiants dans un premier temps», a-t-il fait savoir.

    Lire aussi:

    De quoi discuteront Poutine et Merkel à Sotchi?
    Syrie, antiterrorisme… Merkel trouve des points de convergence avec Poutine
    Rencontre de Sotchi: Poutine envisage de discuter de l’Ukraine et de la Syrie avec Merkel
    Tags:
    relations, développement, dialogue, régime sans visas, Angela Merkel, Donald Trump, Occident, États-Unis, Russie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik