Ecoutez Radio Sputnik
    Mer de Chine méridionale

    La Chine aurait déployé des missiles sol-air sur des îles contestées

    © AP Photo / Xinhua, Wang Cunfu, File
    International
    URL courte
    8303

    La Chine aurait déployé secrètement des missiles de croisière antinavire et des systèmes de missiles sol-air sur trois avant-postes fortifiés en mer de Chine méridionale, selon la chaîne de télévision CNBC.

    Des sources ayant un accès direct aux rapports du renseignement américain ont annoncé à la chaîne de télévision CNBC qu'au cours de ces 30 derniers jours la Chine avaient déployé des systèmes antinavire et sol-air sur les récifs de Fiery Cross, de Subi et de Mischief, dans les îles Spratleys.

    Un responsable du Pentagone a déclaré sous couvert d'anonymat à CNBC que «la poursuite de la militarisation des avant-postes ne fera que renforcer les tensions et créer une plus grande méfiance».

    The Wall Street Journal avait précédemment annoncé que la Chine avait déployé sur deux de ses avant-postes des équipements capables de produire des brouillages perturbant le fonctionnement des systèmes de radiocommunication et radar.

    La Chine est aux prises avec des différends concernant les frontières maritimes et les zones de responsabilité en mers de Chine méridionale et orientale avec plusieurs pays de la région, parmi lesquels le Japon, le Vietnam et les Philippines. La République populaire de Chine estime que le Vietnam et les Philippines se servent délibérément du soutien des États-Unis afin de fomenter des tensions dans la région.

    Suite à une plainte des Philippines, la Cour permanente d'arbitrage de La Haye a jugé que les revendications chinoises en Mer de Chine méridionale étaient mal fondées. Selon l'arrêt de la Cour, les Spratleys, dont le territoire est revendiqué, n'ont pas le statut d'îles, et n'ont pas de zone économique exclusive. La Chine n'a pas reconnu ce verdict.

    Lire aussi:

    Pékin pointe du doigt les responsables de la déstabilisation en mer de Chine méridionale
    Pékin accuse Washington de porter atteinte à sa souveraineté
    Le Président des Philippines appelle à éviter une guerre en mer de Chine méridionale
    Tags:
    missiles sol-air, missiles antinavires, Mer de Chine méridionale, îles Spratleys, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik