International
URL courte
4020158
S'abonner

Des militaires français ont été aperçus près de la ville syrienne de Manbij. Sputnik a reçu une photo prise par les Forces démocratiques syriennes (FDS) qui affirment que des militaires français sont dans la zone.

Sur fond d'informations sur un renforcement de la présence militaire française près de la ville de Manbij, dans le nord-est de la Syrie, Sputnik a reçu une photo de la part des Forces démocratiques syriennes (FDS) montrant deux véhicules blindés près de la rivière Sajour, non loin de Manbij.

Des blindés français et américain près de Manbij
© Sputnik . HİKMET DURGUN
Des blindés français et américain près de Manbij

Il y a un drapeau américain sur un des véhicules et un français sur l'autre, un Aravis.

Un haut représentant du Conseil militaire de Manbij a raconté à Sputnik qu'il y avait une cinquantaine de militaires français à la limite de Manbij qui étaient récemment venus dans la ville.

«Maintenant, ils s'occupent de la création d'une base militaire dans le nord de Manbij. Ils renforcent leur présence militaire dans la région pour prévenir une opération possible des forces armées turques et de troupes de l'Armée syrienne libre (ASL)», a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

Selon lui, les militaires français patrouillent constamment la zone de la rivière Sajour.

«Lors de leurs patrouilles, ils utilisent des véhicules blindés, sur lesquels le drapeau français est visible», a souligné la source.

Le commandant du Conseil militaire de Manbij, Muhammed Ebu Adil, a récemment confirmé à Sputnik l'information sur l'arrivée de troupes françaises dans cette zone et sur leurs patrouilles conjointes avec les Américains.

D'après les informations disponibles, 250 militaires français auraient été déployés dans des localités sous le contrôle des FDS dans le nord de la Syrie, telles que Kobané, Raqqa et Deir ez-Zor.

Auparavant, le Président Emmanuel Macron s'était entretenu avec une délégation des FDS et avait exprimé le soutien de Paris à leur égard.

Le chef du Pentagone, James Mattis, a à son tour affirmé le 24 avril que la France avait envoyé début avril ses forces spéciales en Syrie pour soutenir les opérations antiterroristes américaines dans le pays.

Lire aussi:

Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
base militaire, présence militaire, drapeau, véhicules blindés, militaires, Armée syrienne libre (ASL), Forces démocratiques syriennes (FDS), Pentagone, James Mattis, Emmanuel Macron, Kobané, États-Unis, France, Paris, Deir ez-Zor, Raqqa, Minbej, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook