Ecoutez Radio Sputnik
    Le leader palestinien Abbas s’excuse après ses propos jugés antisémites

    Le leader palestinien Abbas s’excuse après ses propos jugés antisémites

    © REUTERS / Amir Cohen
    International
    URL courte
    919

    Le Président palestinien Mahmoud Abbas a présenté ses excuses après avoir été critiqué pour antisémitisme suite à un discours dans lequel il a suggéré que la persécution historique des juifs européens avait été causée par leur conduite, et non par leur religion.

    Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a présenté aujourd'hui ses excuses en rapport avec ses propos largement critiqués et considérés comme étant antisémites. Ce discours portait notamment sur les raisons des massacres commis à l'époque contre les Juifs.

    «Si mes propos devant le Conseil national palestinien ont offensé quelqu'un, en particulier des gens de confession juive, je m'excuse auprès d'eux», a déclaré M. Abbas dans un communiqué.

    Il a également qualifié l'Holocauste de «crime le plus odieux de l'histoire» et a condamné «l'antisémitisme sous toutes ses formes».

    Cependant, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a rejeté les excuses du Président palestinien.

    «Abou Mazen est un misérable négationniste de l'Holocauste, qui a écrit un doctorat sur le déni de l'Holocauste et publié plus tard un livre sur le déni de l'Holocauste. Ses excuses ne sont pas acceptées», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

    Les médias avaient rapporté plus tôt que dans un récent discours, Mahmoud Abbas avait assuré que la haine envers les juifs d'Europe et leur persécution s'expliquaient par le rôle occupé par les juifs dans les métiers de l'usure et de la banque.

    Ces propos ont provoqué une vive réaction du coordinateur spécial de l'Onu pour le processus de paix au Proche-Orient, qui a exhorté les dirigeants mondiaux à faire face à l'antisémitisme.

     

    Lire aussi:

    «Trump est prêt au dialogue avec Mahmoud Abbas, et Poutine joue le rôle d'intermédiaire»
    «Légalisez l'exécution des Juifs»: les actes antisémites se multiplient en Australie
    La Pologne est prête à prouver l'implication de juifs dans l'Holocauste
    Tags:
    excuses, Juifs, antisémitisme, Mahmoud Abbas, Palestine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik