International
URL courte
1511
S'abonner

La Chine a rejeté les accusations du Pentagone concernant les pilotes d’avions US qui auraient été aveuglés par des lasers de pilotes chinois, en déclarant que ces accusations étaient basées sur des suppositions.

La Chine a rejeté ce jeudi les accusations du Pentagone concernant des supposées attaques au laser par des pilotes chinois visant des pilotes américains à Djibouti. La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré que Pékin a mené une investigation détaillée et a annoncé aux Américains que leurs accusations ne correspondent pas à la réalité. 

Auparavant, la porte-parole du Pentagone, Dana White, a demandé à ce que Pékin mène une enquête sur ces incidents. D'après elle, des pilotes américains ont été aveuglés par des attaques au laser lancées depuis une base chinoise à Djibouti, où les deux pays possèdent des installations. Dana White a déclaré que les pilotes ont été légèrement blessés suite à ces actions.

Hua Chunying a rétorqué que les Etats-Unis doivent vérifier leurs sources d'information et les faits et arrêter de porter des accusations basées sur des suppositions.

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
Djibouti, base militaire, avions, laser, accusations, pentagone (un polygone à cinq sommets), exercices militaires
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook