Ecoutez Radio Sputnik
    Syrie

    34 fois plus d’aide aux radicaux qu’aux autres Syriens de la part de Washington

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    353

    En accordant une aide aux habitants de la Syrie, les États-Unis privilégient l’opposition et négligent les soutiens de Bachar el-Assad, condamne la Défense russe.

    L'aide octroyée par l'Occident aux extrémistes et à l'opposition syrienne irréductible est de 34 fois plus importante que celle accordée aux autres régions de la Syrie, a déclaré vendredi le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

    «Je tiens particulièrement à souligner qu'aujourd'hui presque 90% de la population syrienne habite dans les régions contrôlées par les autorités syriennes. Mais la soi-disant aide internationale est de 34 fois plus importante, par personne, dans les régions contrôlées par l'opposition irréductible et les terroristes, par rapport aux régions contrôlées par le gouvernement légitime», a indiqué le responsable.

    La Syrie est en proie à un conflit armé depuis 2011. À l'heure actuelle, le désarmement des radicaux est en cours dans le cadre d'un accord de cessez-le-feu local qui concerne les formations de l'opposition armée qui détiennent depuis 2012 plusieurs villes syriennes. L'accord ne s'étend toutefois pas au groupe terroriste Front al-Nosra*. Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie organise parallèlement l'évacuation de radicaux de leurs anciens fiefs.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

     

    Lire aussi:

    Syrie: l’opposition et le gouvernement trouvent une entente
    Les radicaux de Homs rendent leurs armes aux militaires syriens
    Défense russe: certains radicaux syriens veulent rompre avec le Front al-Nosra
    Tags:
    aide, Igor Konachenkov, Russie, États-Unis, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik