Ecoutez Radio Sputnik
    Destructions à Homs

    Quel scénario pour la libération du centre de la Syrie?

    © Sputnik . Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    3311

    Les militaires syriens se préparent à entamer la libération des dernières zones toujours occupées par les radicaux dans les provinces de Homs et de Hama.

    Des unités de l'Armée arabe syrienne envisagent de lancer une opération pour libérer la partie sud de la province de Hama ainsi que les territoires dans le nord de la province de Homs, relate l'agence Al-Masdar News citant une source au sein du commandement.

    Auparavant, les radicaux anti-Assad opérant dans les zones concernées ont rejeté un accord de trêve proposé par le gouvernement syrien, souligne l'agence.

    Dans un entretien accordé à Sputnik, le général de brigade syrien Heitham Hassun a estimé que la libération des territoires en question «marquerait une victoire décisive sur les terroristes».

    «Cette victoire permettra de couper les routes logistiques via le centre du pays utilisées par les extrémistes, après quoi il restera à libérer les zones occupées par les radicaux dans le nord, le sud et dans la province d'Idlib», a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

    Selon lui, il est probable que les combattants anti-Assad déposeront les armes après «un fort avertissement» de la part de l'armée.

    «Si ce scénario ne se réalise pas, l'armée fera reculer ses adversaires manu militari, comme cela a été le cas dans la Ghouta orientale (…). Cela ne prendra pas longtemps, mais cette option sera utilisée en dernier recours vu les difficultés liées à la nécessité de mener des combats dans les quartiers résidentiels», a indiqué l'officier syrien.

    Lire aussi:

    Préparatifs de l’armée syrienne avant son offensive dans la province d’Idlib (vidéo)
    Sur quels axes opérera l’armée syrienne après la prise d’Abou Kamal?
    Un accord d'évacuation des radicaux de leur dernier bastion de la Ghouta conclu
    Tags:
    groupes radicaux, lutte antiterroriste, Hama, Ghouta orientale, Syrie, Homs
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik