International
URL courte
381427
S'abonner

Le Président américain s’est exprimé vendredi en faveur du port d’armes, évoquant le moyen qui aurait permis d'éviter les attaques du 13 novembre à Paris en 2015.

Si le port d’armes était autorisé en France, les attaques terroristes qui ont frappé Paris le 13 novembre 2015 auraient pu être évitées, a déclaré vendredi le Président Trump devant les membres de la National Rifle Association (NRA) qui promeut les armes à feu aux États-Unis.

«Si un employé ou un client avait eu une arme… si une des personnes présentes dans cette pièce aurait été là avec une arme, les terroristes aurait fui où auraient été tués et cela aurait été une toute autre histoire», a affirmé M.Trump.

Cette phrase a été applaudie par les participants à la rencontre.

Le Président a rappelé que les victimes avaient été «tuées brutalement par un petit groupe de terroristes qui avaient des armes, une par une», faisant un signe de «pistolet» avec ses doigts.

Une série d’attaques revendiquées par Daech* a fait 130 morts et plusieurs centaines de blessés à Paris et à Saint-Denis en novembre 2015. Un des commandos avait tué 90 personnes dans la salle de concert du Bataclan.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
port d'armes, attentats du 13 novembre à Paris, Donald Trump, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook