International
URL courte
2112
S'abonner

Initialement, des secousses de magnitude 5.4 ont été ressenties vendredi sur l'île d'Hawaï, puis de magtitude 6.9, a indiqué l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS). Auparavant, des milliers de résidents de l'île avaient été évacués depuis que le volcan Kilauea est entré en éruption.

Après que le volcan Kilauea, l'un des plus actifs au monde, est entré en éruption à Hawaï, l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) a enregistré sur l'île un tremblement de terre de magnitude 5.7. La magnitude a été ensuite revue à la baisse jusqu'à 5.4 et par la suite un autre séisme de magnitude 6.9 a été signalé dans la zone.

Le premier séisme a été ressenti à 18 kilomètres au sud-ouest de Leilani Estates (dans le district de Puna), le deuxième — à 16 km. Les hypocentres des secouses se trouvaient à une profondeur de 6,9 et 5 kilomètres respectivement.

Le premier tremblement de terre s'est déroulé aux environs de 21h30 UTC vendredi. Comme l'USGS l'a indiqué précédemment, l'éruption du volcan Kilauea, l'un des cinq sur l'île, a suivi une série de secousses survenues lors de la semaine passée.

​De 1.247 mètres de haut, le Kilauea est l'un des volcans les plus actifs et les mieux étudiés de la Terre. Depuis fin 1983, le magma en fusion sort de ses flancs avec un débit de 500.000 m3 par jour en moyenne, agrandissant ainsi l'île de quelques centaines d'hectares gagnés sur l'océan. Selon les autorités, l'éruption, intervenue après une série récente de tremblements de terre, pouvait contenir des «concentrations potentiellement létales de dioxyde de soufre».

L'état d'urgence a été décrété pour que tous les services et les fonds d'urgence de l'État liés aux catastrophes naturelles soient mobilisés. La Garde nationale a été appelée en renfort pour aider aux opérations de secours.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Tags:
éruption, volcan, séisme, volcan Kilauea, Hawaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook