Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump nomme la cause d’une éventuelle guerre nucléaire

    © REUTERS / Yuri Gripas
    International
    URL courte
    341656

    La faiblesse et les démonstrations de faiblesse pourraient mener à une guerre nucléaire, a expliqué Donald Trump en évoquant les éventuelles raisons d’un tel conflit.

    Sur fond des tensions actuelles sur la scène internationale, le Président américain a évoqué lors de la conférence annuelle de la National Rifle Association les causes d'un éventuel conflit nucléaire.

    «Vous vous souvenez […] comment tout le monde disait "on aura la guerre nucléaire, nous aurons la guerre nucléaire". Non, vous savez ce qui déclenchera la guerre nucléaire? La faiblesse et la démonstration de faiblesse», a-t-il déclaré, cité par des médias.

    Dans le même temps, Donald Trump a souligné que «des choses formidables» se passaient actuellement autour de la situation sur la péninsule coréenne.

    La Corée du Nord s'est alignée samedi sur le fuseau horaire de la Corée du Sud, a annoncé son agence de presse officielle, un nouveau signe de la détente en cours sur la péninsule coréenne.

    Le 27 avril, la première réunion du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avec le Président sud-coréen Moon Jae-in s'est déroulée à Panmunjeom, dans la partie sud-coréenne de la zone démilitarisée.
    Kim Jong-un est devenu le premier dirigeant nord-coréen à franchir la ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule.

    Les deux dirigeants ont signé une déclaration commune dans laquelle ils ont fait part de leur intention d'opérer une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne» et d'améliorer leurs relations, en cherchant la prospérité commune et la réunification pacifique.

    Lire aussi:

    Synchronisez vos montres! Pyongyang rejoint le fuseau horaire de Séoul
    L’arme de la guerre psychologique démantelée à la frontière des deux Corées
    De nouveaux détails sur le lieu de la rencontre entre Kim et Trump
    Tags:
    conflit, guerre nucléaire, guerre, Donald Trump, Corée du Sud, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik