International
URL courte
14254
S'abonner

Les frappes aériennes que le groupe d’attaque américain positionné en Méditerranée orientale a effectuées les 3 et 4 mai contre Daech* en Syrie soulèvent des questions quant aux objectifs réels de cette opération, affirme à la chaine RT l’expert militaire russe Alexeï Leonkov, qui a ajouté qu’elle peut être dirigée contre Damas.

Alexeï Leonkov, expert militaire et contributeur du magazine Arsenal Otetchestva (Arsenal de la Patrie), s'est interrogé au micro de la chaîne de télévision russe RT sur les frappes contre Daech* en Syrie effectuées les 3 et 4 mai par le groupe aéronaval américain dirigé par le porte-avions nucléaire USS Harry S. Truman (CVN 75).

«Tout d'abord, le Président américain Donald Trump a récemment déclaré qu'ils [les Américains, ndlr] avaient détruit Daech* en Syrie. Donc, quel Daech* les Américains entendent-ils combattre s'ils ont annoncé l'avoir éliminé?», se demande M.Leonkov.

De plus, il n'est pas possible de définir sur quelle base légale cette opération a été menée.

«Ils n'ont pas de résolution de l'Onu, ils n'ont rien du tout. C'est-à-dire que c'est une nouvelle expression flagrante de mépris à l'égard du droit international», a-t-il ajouté.

Selon M.Leonkov, s'il y a une nouvelle provocation en Syrie, comme cela a été le cas à Douma, le groupe d'attaque en profitera.

«Les forces concentrées en Méditerranée orientale essaieront de punir encore une fois la Syrie avec toute leur puissance. Il n'y aura aucune lutte contre Daech*, qui a été éliminé selon eux [les États-Unis, ndlr]. Mais il y aura le soutien pour ces forces qui ont essayé de renverser le gouvernement du Président syrien Bachar el-Assad depuis 2011», a conclu l'expert.

Le groupe d'attaque de l'US Navy avait fait son entrée dans les eaux de la mer Méditerranée le 27 avril. L'USS Harry S. Truman est accompagné du croiseur lance-missiles USS Normandy, du destroyer USS Forrest Sherman (DDG 98) et de la frégate allemande FGS Hessen (F 221). Les destroyers USS Bulkeley (DDG 84) et USS Arleigh Burke (DDG 51) étaient déjà positionnés en mer Méditerranée.

*Organisation terroriste interdite en Russie.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Un Libyen arrêté à Bordeaux pour tentatives de meurtre et de viol sur trois femmes en une seule nuit
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
A la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Tags:
frappes, croiseur, expert, président, opération, porte-avions, frappe aérienne, USS Forrest Sherman, USS Bulkeley, USS Harry S.Truman, Daech, US Navy, ONU, chaîne de télévision russe RT, Donald Trump, Bachar el-Assad, Douma, Méditerranée, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook