International
URL courte
321377
S'abonner

Grâce au nouveau porte-avions russe du projet Chtorm (tempête, en français), l’équilibre des forces dans certaines régions du monde, de la Méditerranée à l’Asie-Pacifique, serait modifié en faveur de la Russie, indique le portail Military Watch.

Amiral Kouznetsov
© Sputnik . Ministère russe de la Défense
Le porte-avions russe du projet Chtorm (23000E) pourrait bouleverser l'équilibre des forces et consolider les positions de Moscou dans plusieurs régions du monde, annonce le portail Military Watch.

En mer Méditerranée, où la Russie a déjà sensiblement renforcé sa présence depuis le début de son opération militaire en Syrie en 2015, ce navire serait utile pour garantir la sécurité de ce pays, principal allié de Moscou dans la région, souligne le portail. De plus, le positionnement d'un porte-avions russe dans les eaux de la Méditerranée deviendrait le symbole du soutien accordé par Moscou aux pays du golfe Persique, notamment l'Iran, avec lesquels il développe aussi des relations politiques et militaires.

Par ailleurs, le bâtiment du projet Chtorm serait capable d'effectuer des missions dans des régions froides du globe, notamment dans l'Arctique. Comme les porte-avions américains ne sont pas conçus pour des opérations dans de telles conditions climatiques, la marine russe prendrait un avantage décisif dans cette région, exceptionnellement riche en ressources naturelles, indique le portail.

Il ajoute que ce porte-avions renforcerait les positions russes en Asie-Pacifique où l'équilibre des forces ne serait pas modifié en faveur du Japon et de certains pays occidentaux.

Le développement du projet Chtorm pourrait susciter l'intérêt d'acheteurs potentiels de porte-avions, y compris de la Chine et de l'Inde. Compte tenu de tous ces facteurs, la construction de ce bâtiment semble opportune, conclut Military Watch.

Le projet Chtorm a été présenté au grand public pour la première fois lors du forum Armée-2015. En 2017, le vice-ministre russe de la Défense, Youri Borissov, a annoncé la construction du nouveau porte-avions commencerait en 2025.

Lire aussi:

En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Covid-19: «si le vaccin ne fonctionne pas, on n’a pas de plan B», estime une virologue
Les Français pour le passeport vaccinal? «Ils sont terrifiés et prêts à céder leurs libertés individuelles»
Trump en contact avec Poutine le jour de l’assaut du Capitole? Le Kremlin répond à Hillary Clinton
Tags:
équilibre des forces, région, marine, porte-avions, navires, défense, 23000E Chtorm (porte-avions), ministère russe de la Défense, Iouri Borissov, Méditerranée, Asie-Pacifique, Moscou, Iran, Chine, Japon, Arctique, Inde, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook