International
URL courte
105
S'abonner

Le ministre pakistanais de l'Intérieur Ahsan Iqbal a été blessé dans une attaque à main armée survenue dimanche dans la province du Pendjab, rapporte l'agence Reuters.

Ahsan Iqbal, ministre pakistanais de l'Intérieur, a été visé dimanche par une tentative d'assassinat dans le secteur de Narowal, dans la province du Pendjab, ont annoncé les autorités.

Selon la chaîne Geo TV qui cite un officier de police, l'attaque a été perpétrée par un jeune homme âgé d'une vingtaine d'années. L'assaillant a été arrêté. Le ministre Iqbal a reçu une balle dans le bras, sa vie n'est pas en danger.

«Il est hors de danger mais il a été transporté dans un centre médical à Lahore», a fait savoir Asim Khan, un assistant du ministre cité par l'AFP.

L'attaque est survenue à l'approche des élections législatives pakistanaises qui doivent se dérouler fin juillet prochain. D'après le porte-parole du gouvernement du Penjab Malik Ahmed Khan, Ahsan Iqbal assistait à un meeting électoral dans sa circonscription du district de Narowal.

Le parti au pouvoir, la Ligue musulmane pakistanaise (PMLN), connaît de lourdes déconvenues après la destitution en juillet dernier pour corruption de l'ex-Premier ministre Nawaz Sharif. Depuis lors, ce dernier a été interdit de diriger le PMLN, qu'il a créé, et de participer à vie à tout scrutin.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
tentative d'assassinat, attaque, blessure, Ahsan Iqbal, Pendjab, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook