International
URL courte
35543
S'abonner

Paris n'insiste plus sur le départ du Président Bachar el-Assad et a pour objectif en Syrie la lutte contre le terrorisme et la solution du problème des réfugiés, a déclaré l'ambassadeur de France en Russie, Sylvie Bermann, dans une interview accordée au journal Kommersant et consultable sur son site.

Répondant à une question sur les objectifs de Paris en Syrie, Sylvie Bermann, ambassadeur de France en Russie, a indiqué dans une interview à Kommersant que c'était avant tout la lutte antiterroriste et que, sur ce dossier, il était solidaire de Moscou.

Le second grand problème est celui des réfugiés, a-t-elle poursuivi. La France aurait voulu que les Syriens puissent rester dans leur pays, mais pour cela, il faut une solution politique, a-t-elle noté.

Elle a souligné que Paris n'avait pas l'intention de décider pour le peuple syrien, mais qu'il n'était plus question d'exiger le départ inconditionnel de Bachar el-Assad.

Sylvie Bermann a estimé que la France avait su faire entendre son point de vue à la Russie.

Évoquant les priorités de la France, elle a cité notamment la garantie de l'aide humanitaire, la recherche d'une solution politique engageant toutes les parties en conflit en Syrie, le non-emploi des armes chimiques et la lutte contre le terrorisme. Elle a affirmé que sur tous ces points, Paris et Moscou n'avaient pas de désaccords de principe.

Dans la nuit du 13 au 14 avril dernier, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont effectué des frappes de missiles contre des sites syriens utilisés selon eux pour la production d'armes chimiques.

Les objectifs de Paris en Syrie
© Sputnik .
Les objectifs de Paris en Syrie

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Tags:
frappes, réfugiés syriens, lutte antiterroriste, aide humanitaire, armes chimiques, Kommersant, Sylvie Bermann, Bachar el-Assad, Royaume-Uni, Moscou, Syrie, Paris, France, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook