International
URL courte
5125
S'abonner

Les bureaux de la présidence yéménite, utilisés par les rebelles Houthis dans le centre de la capitale Sanaa, ont été visés pour la première fois ce lundi par un raid aérien. L’attaque a fait au moins 6 morts et 30 blessés.

Au moins six personnes ont été tuées et 30 autres blessées dans un raid aérien mené par la coalition sous commandement saoudien contre les bureaux de la présidence yéménite dans le centre de la capitale Sanaa, ont rapporté des habitants.

Deux puissantes déflagrations ont secoué les bâtiments de ces bureaux situés près d'un grand hôtel, d'une banque commerciale, de nombreux commerces et non loin du siège de la Banque centrale, selon ces témoins.

Il est intervenu quelques heures après que la défense antiaérienne saoudienne a intercepté dans la nuit de dimanche à lundi deux nouveaux missiles balistiques tirés par les rebelles yéménites en direction du sud du royaume, selon la coalition.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
Vers une suspension des brevets des vaccins anti-Covid: Big Pharma K.O. debout?
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
présidence, Houthis, frappe aérienne, Riyad, Sanaa, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook