Ecoutez Radio Sputnik
    Bachar el-Assad

    Un ministre israélien prévient Assad qu’une attaque iranienne signerait sa fin

    © AFP 2018 JOSEPH EID
    International
    URL courte
    53781

    Un ministre membre du cabinet de Sécurité israélien a déclaré lundi qu'Israël pourrait tuer le président syrien et renverser son gouvernement si l'Iran, qui soutient Bachar el-Assad, utilisait le territoire syrien pour attaquer Israël.

    Le ministre israélien de l'Énergie Yuval Steinitz a menacé de «liquider» le Président syrien Bachar el-Assad s'il continuait d'autoriser l'Iran à opérer depuis le territoire de son pays, annonce le site d'information israélien Ynet.

    «Si le Président syrien Bachar el-Assad continue d'autoriser l'Iran à opérer en territoire syrien, Israël le liquidera et renversera son régime», a déclaré le ministre.

    «Si Assad laisse l'Iran transformer la Syrie en base militaire contre nous, pour nous attaquer depuis le territoire syrien, il doit savoir que ce sera sa fin», a-t-il ajouté.

    Les autorités israéliennes accusent l'Iran, un des principaux alliés de la Syrie, de vouloir transformer ce pays en une place d'armes hostile à Israël et promettent de l'en empêcher, quitte à recourir à la force militaire.

    A son tour, Téhéran dément l'existence de nombreuses bases militaires sur le territoire syrien.

    Le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu avait auparavant annoncé qu'il allait se rendre à Moscou le 9 mai pour évoquer entre autres, ce problème.

    «C'est très bien que le Premier ministre parte pour la Russie. Il a réussi à mener un dialogue sans précédent avec le Président Poutine. La Russie est une superpuissance importante avec laquelle nous avons beaucoup d'intérêts communs», a fait remarquer le ministre israélien de l'Énergie.

    Benjamin Netanyahu a accepté l'invitation qui lui a été faite d'assister au Défilé de la Victoire [dans la Grande Guerre patriotique, la partie de la Seconde guerre mondiale qui s'est déroulée en Union soviétique entre 1941 et 1945] qui aura lieu le 9 mai à Moscou.

    Lire aussi:

    Netanyahu évoque ses futurs pourparlers avec Vladimir Poutine
    Le Kremlin annonce une rencontre Poutine-Netanyahu à Moscou
    L'opération militaire israélienne ouvrirait un nouveau front en Syrie
    Tags:
    menace de mort, Benjamin Netanyahu, Bachar el-Assad, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik