Ecoutez Radio Sputnik
    Retrait des combattants de Homs, image d'archives

    Homs-Hama: l’évacuation du dernier fief des radicaux a commencé

    © Sputnik . Mikhaïl Alaeddine
    International
    URL courte
    4230

    Le dernier fief des extrémistes dans les gouvernorats de Homs et de Hama sera bientôt vidé. L’évacuation des radicaux et des membres de leurs familles de la zone frontalière a débuté ce lundi et devra être menée à bien d’ici à la fin de la semaine en cours.

    Plus de 2.700 radicaux et membres de leurs familles ont quitté ce lundi les agglomérations situées à la frontière des gouvernorats syriens de Homs et de Hama pour être escortés vers Jarablus, dans le nord-est du pays, a annoncé à Sputnik le défenseur des droits de l’Homme syrien Ammar Jamal.

    «63 bus sont partis de Rastane pour Jarablus. Plus 2.700 radicaux et membres de leurs familles ont ainsi quitté le dernier fief des terroristes dans le nord du gouvernorat de Homs et dans le sud de celui de Hama», a-t-il précisé.

    Et de confirmer que conformément aux ententes obtenues à l’issue des négociations, auxquelles il a pris part, les radicaux avaient remis à l’armée tous leurs armements moyens et lourds, dont des chars.

    «Il est prévu que tous les radicaux et membres de leurs familles ayant refusé de conclure la trêve quittent la zone avant la fin de cette semaine», a-t-il encore précisé.

    Ces informations ont par la suite été confirmées par le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie Iouri Evtouchenko. Ce dernier a justement précisé qu’un couloir humanitaire destiné à l’évacuation des radicaux et de leurs proches de la zone de désescalade de Homs avait été ouvert.

    «Dans le cadre des ententes précédemment obtenues, le Centre de réconciliation a entamé l’évacuation des radicaux des groupes armés illicites et des membres de leurs familles de la zone de désescalade de Homs. À cette fin, un couloir humanitaire avec un point de passage à Rastane a été ouvert aujourd’hui», a précisé le responsable russe.

    En outre, l’évacuation des radicaux vers le nord de la Syrie se poursuit également au sud de Damas. Ce lundi était prévue la sortie des extrémistes des banlieues de Babila, de Yalda et de Beit Sahem.

    Lire aussi:

    Évacuation de la Ghouta: la Défense russe dresse le bilan des dernières 24 heures
    Syrie: ouverture du couloir humanitaire sur la route Homs-Hama
    Le premier groupe de 13 radicaux non armés quitte la Ghouta orientale
    Tags:
    évacuation, radicaux, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Iouri Evtouchenko, Jarablus, Syrie, Hama, Homs
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik