International
URL courte
56473
S'abonner

Tenant sa promesse, le Président américain a annoncé mardi de la Maison-Blanche sa décision de retirer les États-Unis de l’accord de Vienne sur le programme nucléaire iranien.

Qualifiant Téhéran de principal sponsor du terrorisme mondial et dénonçant son influence au Moyen-Orient, Donald Trump a confirmé sa décision de faire sortir son pays de l’accord nucléaire iranien.

«J'annonce aujourd'hui que les Etats-Unis vont se retirer de l'accord nucléaire avec l’Iran», a-t-il déclaré dans son allocution retransmise en direct depuis la Maison-Blanche.

«Dans quelques instants, je signerai le mémorandum présidentiel pour entamer le processus de rétablissement des sanctions américaines liées au programme nucléaire contre le régime iranien», a-t-il ajouté.

Donald Trump a également déclaré que son administration était prête à conclure un nouvel accord avec l'Iran afin de régler le problème nucléaire.

«Ils voudront peut-être conclure un nouvel accord à long terme ce qui serait dans l'intérêt de l'Iran et du peuple iranien. S'ils le veulent, je suis prêt, je le souhaite et je le ferai», a-t-il souligné.

Commentant le choix de Donald Trump de quitter l’accord nucléaire iranien, Vladimir Tchijov, représentant permanent de la Russie auprès de l'UE, a exprimé l’espoir que l’accord resterait en vigueur et serait respecté par l’Iran.

«Cela ne veut pas dire qu'il [l’accord, ndlr.] s'effondrera, c'est un instrument multilatéral, approuvé à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'Onu et par la partie américaine elle-même […] Si vous me demandez comment se comporteront les cinq autres pays, je répondrai qu'ils continueront d'appliquer cet accord, et j'espère que l'Iran aussi», a-t-il conclu.   

Le Plan global d'action conjoint (JCPOA) est un accord signé à Vienne, en Autriche, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes: les pays du P5+1: les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni) et l'Allemagne, ainsi que l'Union européenne et la République islamique d'Iran.

Le choix de Donald Trump de quitter l’accord nucléaire iranien
© Sputnik
Le choix de Donald Trump de quitter l’accord nucléaire iranien

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Tags:
Donald Trump, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook