International
URL courte
56473
S'abonner

Tenant sa promesse, le Président américain a annoncé mardi de la Maison-Blanche sa décision de retirer les États-Unis de l’accord de Vienne sur le programme nucléaire iranien.

Qualifiant Téhéran de principal sponsor du terrorisme mondial et dénonçant son influence au Moyen-Orient, Donald Trump a confirmé sa décision de faire sortir son pays de l’accord nucléaire iranien.

«J'annonce aujourd'hui que les Etats-Unis vont se retirer de l'accord nucléaire avec l’Iran», a-t-il déclaré dans son allocution retransmise en direct depuis la Maison-Blanche.

«Dans quelques instants, je signerai le mémorandum présidentiel pour entamer le processus de rétablissement des sanctions américaines liées au programme nucléaire contre le régime iranien», a-t-il ajouté.

Donald Trump a également déclaré que son administration était prête à conclure un nouvel accord avec l'Iran afin de régler le problème nucléaire.

«Ils voudront peut-être conclure un nouvel accord à long terme ce qui serait dans l'intérêt de l'Iran et du peuple iranien. S'ils le veulent, je suis prêt, je le souhaite et je le ferai», a-t-il souligné.

Commentant le choix de Donald Trump de quitter l’accord nucléaire iranien, Vladimir Tchijov, représentant permanent de la Russie auprès de l'UE, a exprimé l’espoir que l’accord resterait en vigueur et serait respecté par l’Iran.

«Cela ne veut pas dire qu'il [l’accord, ndlr.] s'effondrera, c'est un instrument multilatéral, approuvé à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'Onu et par la partie américaine elle-même […] Si vous me demandez comment se comporteront les cinq autres pays, je répondrai qu'ils continueront d'appliquer cet accord, et j'espère que l'Iran aussi», a-t-il conclu.   

Le Plan global d'action conjoint (JCPOA) est un accord signé à Vienne, en Autriche, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes: les pays du P5+1: les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni) et l'Allemagne, ainsi que l'Union européenne et la République islamique d'Iran.

Le choix de Donald Trump de quitter l’accord nucléaire iranien
© Sputnik .
Le choix de Donald Trump de quitter l’accord nucléaire iranien

Lire aussi:

Un rapport remis par le Pr. Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Envoi de matériel médical à l’Iran: quand l’Europe défie les sanctions, cette forme «d’impérialisme américain»
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
Tags:
Donald Trump, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook