Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère russe des Affaires étrangères

    Moscou: la sortie de l'accord nucléaire, règlement de compte politique avec l'Iran

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    28940

    En se retirant de l'accord nucléaire iranien, les États-Unis prouvent leur incapacité à honorer leurs engagements et règlent leurs comptes politiques avec Téhéran, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

    Moscou est profondément déçu par la décision des États-Unis de se retirer de l'accord nucléaire iranien et considère qu'en agissant ainsi Washington règle ses comptes avec Téhéran, a-t-on déclaré au ministère russe des Affaires étrangères.

    «Nous sommes profondément déçus par la décision de Donald Trump de renoncer unilatéralement aux obligations prises [par les États-Unis, ndrl] dans le cadre du Plan d'action global conjoint sur le nucléaire iranien et de rétablir les sanctions nationales des États-Unis contre l'Iran… Nous sommes extrêmement préoccupés par le fait qu'une fois de plus les États-Unis agissent sans prendre en compte l'opinion de la majorité des États et exclusivement dans leurs propres intérêts étroits et opportunistes, violant ainsi gravement les normes du droit international», poursuit le ministère.      

    Et d'ajouter que l'annonce faite par Donald Trump en ce 8 mai prouvait une fois encore l'incapacité de Washington à respecter les accords et que les réclamations des États-Unis à l'encontre de l'activité absolument légale de l'Iran ne sont qu'un paravent pour régler leurs comptes politiques avec ce pays.

    Selon le ministère, les actions de Washington enfreignent l'accord et cette violation doit être examinée par la Commission conjointe des participants à l'accord.

    Lire aussi:

    Diplomatie iranienne: en rompant l’accord sur le nucléaire, les USA deviendront des parias
    Téhéran se félicite des tentatives échouées de Trump de torpiller l’accord nucléaire
    Nucléaire iranien: un retrait US provoquerait un recul de plusieurs dizaines d'années
    Tags:
    déception, violations, sortie, programme nucléaire iranien, Moscou, Iran, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik