Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un en visite à Pékin

    Ces lubies «touristiques» de Kim qui en disent long sur sa personnalité

    © REUTERS / KCNA/via Reuters
    International
    URL courte
    7111

    Ces derniers temps Kim Jong-un a effectué plusieurs déplacements afin de rencontrer les Présidents sud-coréen et chinois ce qui a permis de faire la lumière sur ses habitudes de voyage. Selon les médias, le dirigeant nord-coréen ne se sépare jamais de son «cortège humain», de ses trois trains blindés et de ses toilettes personnelles.

    Les derniers déplacements de Kim Jong-un ont permis de repérer de curieuses habitudes qu'il respecte scrupuleusement lors de ses voyages. Voici six caprices révélés par The Independent.

    Hommes en noir

    L'attention du média a été attirée par un «cortège humain» qui entourait le véhicule du leader nord-coréen lorsqu'il s'est rendu à la dernière rencontre avec le Président sud-coréen Moon Jae-In. Il s'agit de douze gardes du corps en costume qui accompagnent sa voiture en s'adaptant à la vitesse du véhicule présidentiel.

    Jamais deux sans trois

    Par ailleurs, Kim Jong-un préfère se déplacer en train blindé plutôt qu'en avion privé. D'habitude, comme ce fut le cas pour son déplacement en Chine en mars, il a besoin de trois trains: le sien, celui de ses gardes de corps et un troisième pour sa sécurité.

    Secret d'État

    Comme l'a confié à The Washington Post Lee Yun-keol, ancien responsable du Commandement de la garde nord-coréen, Kim Jong-un n'utilise jamais de toilettes publiques lors de ses voyages. Il a ses propres toilettes qui l'accompagnent toujours.

    «Les excréments du leader contient des informations sur sa santé et nous ne pouvons donc pas les laisser», a-t-il précisé.

    Des caprices culinaires

    En se rendant à la rencontre avec Moon Jae-In, Kim Jong-un a amené non seulement un cuisinier nord-coréen mais aussi une machine à nouilles afin de préparer le naengmyeon, un plat à base de nouilles de sarrasin.

    Mystère et boule de gomme

    Le déplacement de Kim Jong-un en Chine fin mars a été entouré de mystère. En fait, il n'a été rendu public qu'après son achèvement. Il s'agit du premier déplacement de M.Kim à l'étranger attesté depuis qu'il a accédé au pouvoir en 2011.

    Les 7 et 8 mai le dirigeant nord-coréen a effectué un deuxième déplacement en Chine lors duquel il s'est entretenu avec Xi Jinping.

    Des pistes privées d'atterrissage

    Pour ses déplacements à l'intérieur de son pays, Kim Jong-un est également préoccupé par sa sécurité. Il a ainsi ordonné de construire cinq pistes privées d'atterrissage près de ses palais et ses gares ferroviaires personnelles.

    Lire aussi:

    Quid d’un sommet Russie-Corée du Nord? Le Kremlin lève le voile
    L’avion privé de Kim Jong-un repéré à Vladivostok?
    Kim Jong-un aurait entamé une visite en Chine
    Tags:
    déplacement, train, Moon Jae-in, Kim Jong-un, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik