Ecoutez Radio Sputnik
    Frappes en Syrie

    «Saluant les liens avec la Russie, les Turcs dénoncent les frappes de l’Occident en Syrie»

    © AP Photo / Hassan Ammar
    International
    URL courte
    11511

    Selon un récent sondage réalisé par l’entreprise turque Optimar, 63,9% de la population de la Turquie est favorable au rapprochement entre Ankara et Moscou, et 56,7% des sondés condamnent les frappes américaines, britanniques et françaises contre la Syrie. Sputnik s’est entretenu avec Hilmi Dasdemir, PDG d’Optimar.

    Les résultats du sondage témoignent de la confiance grandissante de la population turque envers la Russie, tout en illustrant une crise de confiance dans l'attitude des Turcs face à l'Occident qu'ils ne considèrent pas comme un partenaire fiable, a déclaré Hilmi Dasdemir à Sputnik.

    «Ce sondage a été réalisé du 27 avril au 2 mai dans 26 provinces du pays et a associé 2.107 personnes. […] Auparavant, cette année, nous avons déjà effectué un sondage similaire pour interroger les gens sur la nécessité de promouvoir les relations turco-russes. 62% des sondés se sont alors prononcés pour le rapprochement entre Ankara et Moscou. À présent, il s'agit de 63,9%», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Et de supposer que cette augmentation s'expliquait sans doute par la reprise des livraisons de tomates sur le marché russe, l'ouverture de la saison touristiques et les démarches conjointes d'Ankara et de Moscou sur la scène internationale.

    «Saluant les liens avec la Russie, les Turcs dénoncent les frappes de l'Occident en Syrie», a constaté M.Dasdemir.

    Selon ce dernier, les Turcs estiment que la politique syrienne de l'Occident n'est ni conséquente ni sincère.

    «Dans cette politique, l'Occident ne se soucie que de ses propres intérêts sans compter avec ceux des autres. Et les résultats du sondage montrent que les gens s'en rendent très bien compte», a conclu l'interlocuteur de Sputnik.

    Lire aussi:

    S-400: se sentant «militairement menacé par l’Occident», Ankara se tourne vers Moscou
    La confiance en Trump en chute libre dans le monde après 5 mois de présidence
    Près de 60% des Américains ne font pas confiance aux médias
    Tags:
    intérêts nationaux, politique, sondage, tomates, confiance, Sputnik, Optimar, Hilmi Dasdemir, Syrie, Occident, Moscou, Russie, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik