International
URL courte
6610
S'abonner

Les dirigeants russe, français et japonais ainsi que la directrice du Fonds monétaire international participeront à la séance plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2018.

Parmi les interlocuteurs de Vladimir Poutine au Forum économique, qui se tiendra à Saint-Pétersbourg du 24 au 26 mai, figurent son homologue français Emmanuel Macron, le Premier ministre japonais Shinzo Abe ainsi que la directrice du FMI Christine Lagarde, indique Roscongress, fondation qui organise le forum.

«Le thème du forum sera Création de l'économie de confiance. Sur fond de situation mondiale compliquée, la confiance entre les pays, entre les partenaires en affaires, la confiance du peuple envers l'État, envers les nouvelles technologies, la confiance entre les gens, voici ce qui permettra de dépasser les obstacles artificiels dans l'économie et la politique mondiales et de donner l'impulsion à la croissance économique mondiale», indique un communiqué de Roscongress.

La séance plénière du Forum, qui aura lieu le 25 mai, sera conduite par le rédacteur en chef de Bloomberg News, John Micklethwait.

Intervenant lundi lors d'une conférence de presse conjointe donnée avec son homologue allemand, Heiko Maas, à Berlin, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a indiqué que la politique d'isolement à l'encontre de Moscou ne sera profitable ni à la Russie ni à l'Occident. Il a également souligné que les pays occidentaux avaient de nombreux sujets à négocier avec la Russie.

Lire aussi:

Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Trois des quatre auteurs de l'étude du Lancet sur l’hydroxychloroquine se rétractent
Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
Tags:
Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2018, Fonds monétaire international (FMI), Shinzo Abe, Emmanuel Macron, Christine Lagarde, Vladimir Poutine, Japon, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook