Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère russe des Affaires étrangères

    Moscou dénonce le danger de l’escalade entre l’Iran et Israël

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    8203

    L’échange de tirs entre l’Iran et Israël sape les efforts déployés pour régler le conflit syrien et représente un danger, détournant la communauté internationale de la lutte antiterroriste, a déclaré Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères. D’après lui, ce problème a été abordé hier par Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu.

    Moscou est préoccupé par la montée des tensions entre l'Iran et Israël et collecte des informations concernant l'échange de tirs auprès de Téhéran et Tel Aviv, a déclaré Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères. Le diplomate a également appelé les parties à la désescalade dénonçant les effets collatéraux de ces frappes.

    «Tout cela est déplorable, tout cela se produit sur le territoire de la Syrie souveraine. Ce déroulement dangereux nous distrait de la lutte contre Daech* et le Front al-Nosra*», a-t-il déclaré.

    Selon le vice-ministre, l'escalade imprime une «empreinte négative sur les efforts déployés en vue de promouvoir le règlement politique dans la République arabe syrienne, ce à quoi tous les voisins et toute la communauté internationale doivent s'intéresser».

    Le diplomate a assuré que la Russie entretenait des contacts avec toutes les parties du conflit. Le sujet des frappes israéliennes contre la Syrie a été évoqué lors de la récente rencontre entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et Vladimir Poutine à Moscou.

    «Nous appelons toutes les parties à la retenue», a indiqué M.Bogdanov avant d'ajouter: «La Russie entreprend ces tentatives depuis longtemps, déjà avant les frappes et aussi après les frappes», a-t-il résumé.

    L'État hébreu a annoncé jeudi à l'aube avoir frappé des «dizaines de cibles militaires iraniennes» en Syrie en réponse à des tirs de roquettes contre ses bases militaires sur les hauteurs du Golan.

    Les systèmes de défense antiaérienne syriens ont abattu plus de la moitié des 70 missiles tirés par Israël, selon le ministère russe de la Défense.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Bloomberg: Poutine serait capable de prévenir une grande guerre au Proche-Orient
    L’Iran a franchi la «ligne rouge», selon Netanyahu
    Israël publie une vidéo de sa frappe contre un lance-roquettes iranien en Syrie
    Tags:
    tensions, frappes, tirs, Israël, Moscou, Russie, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik