International
URL courte
Nucléaire iranien (2018) (38)
24660
S'abonner

Deux jours après l’annonce de Donald Trump sur le retrait des États-Unis de l’accord nucléaire avec l’Iran, le département américain du Trésor a introduit de nouvelles sanctions à l’encontre de ce pays.

Comme il l’avait indiqué auparavant, le gouvernement américain a imposé ce jeudi une série de nouvelles sanctions contre six individus et trois entreprises iraniennes liés aux forces spéciales Al-Qods, unités d'élite des Gardiens de la révolution islamique.

Selon le communiqué du département du Trésor, ces six individus et trois entités sont sanctionnés conformément à la législation américaine ciblant les suspects de terrorisme et les activités financières iraniennes.

Donald Trump a annoncé le 8 mai qu'il retirait son pays de l'accord signé à Vienne en juillet 2015, provoquant une vive réaction parmi ses alliés européens.

Washington a en outre promis de rétablir l'intégralité des sanctions levées, mais a aussi annoncé la mise en place de sanctions encore plus sévères.

Dossier:
Nucléaire iranien (2018) (38)

Lire aussi:

Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Tunisie, le bateau ivre
Natacha Polony: «Il y a eu un recul des libertés individuelles et publiques depuis un an qui est majeur» - vidéo
Tags:
programme nucléaire iranien, sanctions, Donald Trump, Washington, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook