International
URL courte
5371
S'abonner

Des centaines de radicaux ont abandonné leurs positions et ont remis leurs armes lourdes et leurs véhicules blindés dans la province de Homs, selon un porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Dans la ville syrienne de Tell Bisa (province de Homs) des centaines d'extrémistes ont remis leurs armes lourdes et leurs véhicules blindés aux autorités suite à des pourparlers avec des représentants du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, a annoncé aux journalistes le porte-parole du Centre, Vadim Rogov.

«Aux environs de la localité de Tell Bisa de la province de Homs les membres des unités militaires illégales remettent leurs armes lourdes suite aux activités des officiers du Centre pour la réconciliation des parties en conflit», a fait savoir M. Rogov.

Il a précisé qu'en premier lieu les radicaux ont rendu à l'armée syrienne des chars, des véhicules de combat d'infanterie et des pièces de DCA. Bien que ces équipements soient anciens, ils sont opérationnels et ont récemment participé aux combats.

Le porte-parole a ajouté que les radicaux ont également rendu des fusils d'assaut, des mitrailleuses et un camion chargé de munitions de fabrication occidentale.

Aussitôt après, les radicaux ont été évacués de la province à bord d'autobus et les excavatrices de l'armée syrienne ont détruit les fortifications érigées entre les positions des extrémistes et l'armée gouvernementale.

 

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Tags:
radicaux, char, armes lourdes, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Homs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook