Ecoutez Radio Sputnik
    Bombardement en Syrie

    Un deuxième village syrien bombardé par la coalition US en une journée

    © AFP 2018 AMER ALMOHIBANY
    International
    URL courte
    23380

    Un second village syrien a été bombardé par la coalition américaine en une journée, selon la télévision syrienne qui avait fait état il y a quelques heures d'un raid contre la localité d'Al-Khamadi.

    La coalition internationale menée par les États-Unis a réalisé ce samedi un deuxième raid contre des civils de la province de Hassaké, faisant neuf morts, vient d'annoncer la télévision syrienne, rappelant qu'une autre frappe avait déjà fait huit morts à Al-Khamadi.

    Cette seconde frappe a pris pour cible le village de Khidaj, au sud-est de la ville de Hassaké, où les missiles ont touché des maisons. Quatre enfants et cinq femmes ont été tués sur le coup, a précisé la télévision syrienne. Plus tôt, des avions de la coalition ont effectué un raid contre la localité d'Al-Khamadi, dans le sud du gouvernorat d'Hassaké, faisant huit morts parmi les civils.

    Ainsi, au moins 17 civils ont été tués ce samedi dans les frappes aériennes de la coalition internationale contre deux villages du sud du gouvernorat. 

    Début mai, l'agence Sana a indiqué, se référant à des sources locales, qu'au moins 25 civils avaient perdu la vie dans le village d'Al-Fadyl, également dans le gouvernorat d'Hassaké, dans les frappes de la coalition.

    Le gouvernement syrien s'est adressé à plusieurs reprises au Conseil de sécurité des Nations unies exigeant de condamner les opérations de la coalition qui font des victimes civiles et qui portent un préjudice matériel aux infrastructures.

    Le ministère russe des Affaires étrangères avait précédemment souligné à plusieurs reprises que les opérations des États-Unis et de la coalition internationale en Syrie étaient lancées sans l'aval et sans coordination avec les autorités de Damas et le Conseil de sécurité des Nations unies.

    La coalition a reconnu que ses raids aériens en Syrie et en Irak avaient fait au moins 883 morts civils depuis 2014.

    Lire aussi:

    Frappes meurtrières de la coalition sur des civils: Damas adresse une plainte à l’Onu
    La coalition US frappe des bâtiments résidentiels en Syrie, six morts
    Syrie: la coalition US frappe des bâtiments résidentiels, des dizaines de morts civils
    Tags:
    raid, morts, civils, frappe aérienne, coalition anti-Daech, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Hassaké, Damas, Syrie, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik