International
URL courte
13714
S'abonner

Pyongyang entend démanteler son site d'essais nucléaires entre le 23 et le 25 mai prochain en présence de journalistes de cinq pays. Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a précisé de quels pays les médias seront admis à la cérémonie.

La fermeture officielle du polygone d'essais nucléaires nord-coréen de Punggye-ri aura lieu entre le 23 et le 25 mai prochain en fonction des conditions météo, a annoncé samedi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Les galeries du site nucléaire seront détruites par des explosions, leurs entrées seront bloquées et toutes les installations seront retirées, a précisé l'agence.

Seuls les journalistes sud-coréens, chinois, américains, russes et britanniques pourront assister à la cérémonie, d'après le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Le polygone sera fermé conformément à une entente intervenue entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le Président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril dernier à Panmunjom, à la frontière entre les deux pays.

Lire aussi:

Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
La Russie publie de nouveaux documents pour les 80 ans du début de la guerre contre l’Allemagne nazie
Touristes russes arrêtés au Tchad: le gouvernement a «commis une erreur» – exclusif
Tags:
tests nucléaires, polygone nucléaire de Punggye-ri (Corée du Nord), ministère nord-coréen des Affaires étrangères, KCNA, Royaume-Uni, Corée du Nord, Corée du Sud, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook