International
URL courte
13714
S'abonner

Pyongyang entend démanteler son site d'essais nucléaires entre le 23 et le 25 mai prochain en présence de journalistes de cinq pays. Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a précisé de quels pays les médias seront admis à la cérémonie.

La fermeture officielle du polygone d'essais nucléaires nord-coréen de Punggye-ri aura lieu entre le 23 et le 25 mai prochain en fonction des conditions météo, a annoncé samedi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Les galeries du site nucléaire seront détruites par des explosions, leurs entrées seront bloquées et toutes les installations seront retirées, a précisé l'agence.

Seuls les journalistes sud-coréens, chinois, américains, russes et britanniques pourront assister à la cérémonie, d'après le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Le polygone sera fermé conformément à une entente intervenue entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le Président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril dernier à Panmunjom, à la frontière entre les deux pays.

Lire aussi:

Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Une tempête magnétique a commencé sur Terre
Tags:
tests nucléaires, polygone nucléaire de Punggye-ri (Corée du Nord), ministère nord-coréen des Affaires étrangères, KCNA, Royaume-Uni, Corée du Nord, Corée du Sud, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook