Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    La Russie prouve que l’Ukraine a diffusé une intox au siège de l’Onu (image)

    © Sputnik . Sergueï Piatakov
    International
    URL courte
    17395

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a publié samedi une image prouvant que les autorités ukrainiennes avaient organisé une manifestation douteuse au siège de l’Onu en la faisant passer pour une conférence onusienne.

    L’Ukraine a menti à l’Onu en organisant un colloque contre la propagande et les fake news au siège de cette organisation à New York et la Russie en a des preuves, a déclaré samedi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, publiant une image sur Facebook.

    «Voici une capture d’écran de l’invitation au colloque organisé par la Représentation permanente de l’Ukraine auprès de l’Onu. On y voit écrit noir sur blanc que le colloque se déroule sous l’égide du comité de l’information de l’Assemblée générale de l’Onu. Je publie également une vidéo montrant les quatre déclarations faites par le chef du comité de l’information, qui a essayé d’expliquer à la délégation ukrainienne, en présence des autres membres de cette structure de l’Assemblée générale, que ce n’est pas vrai et que le comité n’a tenu aucune manifestation sous son égide», a indiqué Mme Zakharova.

    Elle a également noté que la Russie comptait obtenir les enregistrements des caméras de surveillance installées dans les couloirs du siège de l’Onu, où l’on pouvait voir des personnes en treillis invitées par l’Ukraine lancer des menaces contre un diplomate russe.

    «À propos, croyez-vous que nous pourrons recevoir les enregistrements vidéo de l’incident où des personnes en treillis affrontent notre diplomate dans un couloir et le prennent en photo? Il faut essayer», a ajouté la porte-parole.

    Mme Zakharova a annoncé vendredi que des «vétérans de l’ATO» (opération dite antiterroriste que l’armée ukrainienne mène dans le Donbass) avaient menacé un diplomate russe qui participe aux travaux du comité de l’information de l’Assemblée générale de l’Onu. Selon elle, l’incident s’est produit lors du «colloque sur la propagande et les intox que la délégation ukrainienne a organisé le 9 mai au siège de l’Onu, le présentant comme faisant partie des travaux du comité de l’information».

    La porte-parole a qualifié la conférence organisée par l’Ukraine comme un élément de la «politique de Kiev visant à intimider les employés du ministère russe des Affaires étrangères chargés de l’information», rappelant que les données personnelles des représentants de la diplomatie russe figuraient sur le site internet ukrainien Mirotvorets («Pacificateur»), qui répertorie les «ennemis de l’Ukraine».

    La porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Mariana Betsa, a rejeté samedi les accusations de Moscou.

    Lire aussi:

    Moscou met en doute les déclarations de Kiev sur les moteurs de fusée livrés à Pyongyang
    Des sous-marins russes «à l’assaut de l’Ukraine»? Moscou réagit
    Moscou: Washington tente d’étouffer la voix de la Russie à l’étranger
    Tags:
    images, mensonge, preuves, désinformation, comité de l’information de l’Assemblée générale de l’ONU, Assemblée générale des Nations unies, ONU, Maria Zakharova, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik