Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    Ouverture de l'ambassade US à Jérusalem: le Kremlin évoque les conséquences

    © Sputnik . Aleksei Druzhinin
    International
    URL courte
    5210

    Alors que Washington a décidé de transférer aujourd’hui son ambassade à Jérusalem, le porte-parole du Président russe a évoqué les appréhensions de la partie russe en la matière, en précisant que cela pourrait accroître les tensions dans la région.

    Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a déclaré lundi que l'ouverture de l'ambassade des États-Unis à Jérusalem pourrait aboutir à l'augmentation des tensions dans la région.

    «Oui, nous avons de telles préoccupations, nous en avons parlé plus tôt», a dit M.Peskov en réponse à la question de savoir si le Kremlin craignait que le transfert de l'ambassade des USA à Jérusalem puisse accroître les tensions dans la région .

    En décembre, Donald Trump a rompu avec ses prédécesseurs, en reconnaissant Jérusalem comme capitale de l'État hébreu. Le 14 mai, l'ambassade américaine déménagera de Tel Aviv à Jérusalem. Dans la foulée des États-Unis, plusieurs pays d'Amérique latine ont annoncé eux aussi le transfert de leurs missions diplomatiques.

    Des 193 pays composant l'Assemblée générale de l'Onu, 128 ont voté fin décembre une résolution condamnant la décision américaine, dont des alliés des États-Unis comme la France et le Royaume-Uni. Seuls sept pays se sont alignés sur Washington.

    La décision de Donald Trump a provoqué une vague de protestations dans la plupart des pays musulmans et été désapprouvée par nombre d'ONG internationales préoccupées par les perspectives du processus de paix au Proche-Orient.

     

    Lire aussi:

    Ramallah sur le transfert de l’ambassade paraguayenne: «le pays viole la loi»
    «L’impasse devient de plus en plus profonde»: Moscou sur la décision US sur Jérusalem
    Israël va doubler ses soldats aux frontières à cause du transfert de l’ambassade US
    Tags:
    tensions, ambassade, Jérusalem, Palestine, Israël, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik