Ecoutez Radio Sputnik
    Une croix gammée dessinée

    «Être nazi est honorable»: le consul d’Ukraine en Allemagne épinglé pour ses idées nazies

    © AFP 2018 THIERRY ANTOINE
    International
    URL courte
    17253

    Attiré par l’idéologie nazie, le consul d’Ukraine à Hambourg appelle sur sa page Facebook à l’ajout d'une croix gammée sur le drapeau ukrainien, à la reconquête de territoires en Pologne et en Hongrie, a révélé un journaliste, qui ajoute que le consul n'est pas seul à le penser parmi les représentants de la diplomatie ukrainienne à l’étranger.

    Le journaliste et blogueur indépendant Anatoli Chariï a analysé le continu de la page Facebook, visible uniquement par ses amis, du consul ukrainien à Hambourg Vassil Marouchtshchinets et a attiré l'attention sur ses publications sous forme d'appels à la conquête des territoires «ukrainiens» de Pologne et de Hongrie.

    Les révélations du journaliste ukrainien, qui vit en exil dans l'UE depuis les événements de Maïdan, ont été publiées sur sa chaîne YouTube et on y peut activer les sous-titres français, anglais et allemands.

    la page Facebook de Vassil Marouchtchinets
    © Photo. Capture d'écran de la vidéo d'Anatoli Chari
    la page Facebook de Vassil Marouchtchinets

    Le journaliste a illustré son enquête avec les postes scandaleux du diplomate ukrainien. Ainsi, un poste de M.Marouchtchinets daté du 22 novembre 2017 dit: «Voilà, les démocrates et les tolérants! Seulement par la force nous pourrons libérer notre sol», en faisant référence à certains territoires en Pologne.

    Un poste de M.Marouchtchinets disant: Voilà, les démocrates et les tolérants! Seulement par la force nous pouvons libérer notre sol
    © Photo. Capture d'écran de la vidéo d'Anatoli Chari
    Un poste de M.Marouchtchinets disant: "Voilà, les démocrates et les tolérants! Seulement par la force nous pouvons libérer notre sol"

    Un peu plus tard, le 7 décembre 2017, le consul a appelé également à la reconquête de territoires en Hongrie, écrivant: «L'armée ukrainienne de 2017 n'est pas l'équivalent des quelques centaines de soldats SS désarmés dans la Carpatho-Ukraine en 1939».

    L'armée ukrainienne de 2017 n'est pas l'équivalent des quelques centaines de soldats SS désarmés dans la Carpatho-Ukraine en 1939
    © Sputnik . Capture d'écran de la vidéo d'Anatoli Chariï
    "L'armée ukrainienne de 2017 n'est pas l'équivalent des quelques centaines de soldats SS désarmés dans la Carpatho-Ukraine en 1939"

    Le consul ukrainien dévoile aussi sur Facebook son projet de drapeau pour l'Ukraine, qui représente une croix gammée aux couleurs du drapeau ukrainien sur un fond rouge et noir.

    Le drapeau proposé par le dipolomate ukrainien Vassil Marouchtshchinets
    © Sputnik . Capture d'écran de la vidéo d'Anatoli Chariï
    Le drapeau proposé par le dipolomate ukrainien Vassil Marouchtshchinets

    «Être nazi est honorable» et «Gloire à l'Ukraine, mort aux antifascistes», de tels commentaires ont été également déterrés sur la page du diplomate, ainsi que des posts antisémites appelant à «punir les  juifs» et niant l'Holocauste. À ce sujet, M.Chariï attire une attention spéciale sur le fait que le consul travaille en Allemagne.

    La page officielle du consulat d'Ukraine à Hambourg avec une photo de Vassil Marouchtshchinets
    Capture d'écran de la vidéo d'Anatoli Chariï
    La page officielle du consulat d'Ukraine à Hambourg avec une photo de Vassil Marouchtshchinets

    Les révélations du blogueur ont rapidement fait réagir les internautes, et pas seulement:

    «Les antisémites et ceux qui attisent la discorde ethnique ne peuvent avoir leur place dans une société civilisée et encore moins au ministère des Affaires étrangères. Le secrétaire d'État du ministère ukrainien des Affaires étrangères entame une procédure disciplinaire. Nous étudierons tous les détails avec attention», le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavel Klimkine.

    Suite aux réactions incendiaires, le blogueur a publié une deuxième vidéo, pointant du doigt le fait que le consul ukrainien à Hambourg était ami avec d'autres diplomates ukrainiens, qui aimaient et commentaient ces postes antisémites favorables au nazisme, par exemple, l'ambassadrice d'Ukraine en Portugal Inna Ognivets:

    Le j'aime de l'ambassadrice d'Ukraine au Portugal du poste de M.Marouchtshchinets
    © Photo. Captude d'écran de la vidéo d'Anatoli Chariï
    Le "j'aime" de l'ambassadrice d'Ukraine au Portugal du poste de M.Marouchtshchinets

    Dans sa deuxième vidéo, le blogueur assure que le diplomate en question a commencé à bannir les personnes dans la liste de ses amis dans une tentative d'identifier celui qui en aurait donné l'accès au journaliste. Nombre de ses contacts ont commencé à le retirer de leur liste d'amis.

    Le consul d'Ukraine à Hambourg a été suspendu de ses fonctions pour la durée de l'enquête, a déclaré lundi le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Mariana Betsa, au portail Ukrainskaïa Pravda.

    L'affaire autour du consul ukrainien antisémite est déjà en train d'être examinée par les services spéciaux allemands, a indiqué M.Chariï dans un post Facebook appelant à «faire connaître plus largement» ce scandale.

    Lire aussi:

    «Parfaitement inadmissible»: des nazis dans les ambassades ukrainiennes à l’étranger?
    Cap vers l'Europe: un consul nazi se présente à la présidentielle ukrainienne
    L'Ukraine déclare le consul de Hongrie persona non grata
    Tags:
    antisémitisme, diplomates, consulat, nazisme, idéologie nazie, enquête journalistique, journalistes, Anatoli Chariï, Allemagne, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik