Ecoutez Radio Sputnik
    Alcool

    Non au vodka+bière! Règles de conduite de base sans lesquelles on ne survit pas en Russie

    © Photo. pixabay.com
    International
    URL courte
    Ekaterina Yanson
    10165

    Zakouskis, alcool, convivialité, l'accueil chaleureux des Russes peut être décevant et très risqué, selon The Sun. En prévision de la Coupe du Monde de football, le journal a souhaité préparer dignement les supporters à un séjour au milieu des Russes, mais donne bizarrement des conseils de base.

    Une fois en Russie, on s'apercevra vite des grands efforts qu'il faut faire pour survivre. Notez, s'il vous plait: il faut être poli, montrer du respect envers les personnes du troisième âge, leur céder la place dans les transports en commun, consommer de l'alcool modérément, être propre et ne pas garder ses chaussures si l'on est invité chez un Russe, à moins qu'il l'autorise.

    Bien que la liste comprenne des règles de conduite fondamentales, le journal britannique The Sun en rédige un guide touristique pour les fans britanniques qui s'apprêtent à voyager en Russie pour assister au Mondial cet été. Comme «la Russie, quoique pas trop lointaine, est un univers tout à fait différent», le journal donne les conseils de Goran Pilipovic, directeur de l'agence de voyages Trafalgar. Ils sont destinés à contribuer à une bonne entente avec les habitants et à avoir un comportement malin à table.

    Politesse

    Le fil rouge du guide britannique est être poli en toute occasion dans ce pays d'ours finalement pas si rustiques qu'on le croit. Concrètement, pour ne pas causer d'incident, il est hautement recommandé de faire preuve de respect envers les traditions, l'intimité des personnes et les personnes du troisième âge.

    Si l'on séjourne dans une chambre d'hôtes ou traverse le seuil d'un appartement russe, la politesse russe dicte de proposer d'ôter ses chaussures:

    «Si le propriétaire vous dit qu'il est tout à fait normal de rester en chaussures, c'est bon», affirme Goran Pilipovic. «Sinon, on vous offrira probablement une paire de pantoufles.»

    Si la question des pantoufles peut être considérée comme une habitude russe étonnante par certaines personnes d'autres pays, le point suivant s'inscrirait plutôt dans le guide des bonnes manières universelles. Concrètement, ce conseil consiste à respecter les seniors et surtout à céder sa place aux «baboushkas», retraitées russes, dans les transports publics.

    L'expert de The Sun poursuit, soulignant que «c'est une tradition russe» de respecter les seniors. C'est toujours une «bonne idée de se lever et de céder sa place à quelqu'un de plus âgé» en Russie… Mais n'est-ce pas la même chose dans d'autres pays ou en Grande-Bretagne?

    La politesse semble fonctionner aussi en sens inverse puisque la personne à laquelle on ne cède pas sa place «ne va pas pourtant s'approcher et vous demander de le faire», ajoute-t-il.

    Art de boire avec prudence et autres dangers alimentaires

    Le voyage dans le monde alcoolisé russe pourrait être rude pour les Britanniques, estime Goran Pilipovic, mais pourquoi? Alors que ces derniers sont «connus pour leur manque de maitrise de soi lorsqu'il s'agit de boissons alcoolisées», les Russes le sont «pour leur amour de la vodka». Ainsi, ces deux nationalités à la même table peuvent donner un résultat «plutôt létale». Pour les Britanniques, la tâche est alors de se lancer dans un «combat pour ne pas tomber ivre mort».

    Le truc pour éviter cela comprend les points suivants: gardez un rythme lent, n'oubliez pas les zakouskis et choisissez une bonne qualité de vodka. L'expert en culture russe cite notamment les marques: Husky, Russian Standard et Putinka, tout en conseillant de ne pas boire celle de marque Smirnoff (marque commerciale de vodka et de boissons alcoolisées à base de vodka appartenant au groupe Diageo qui siège à Londres, ndlr), car elle est «trop forte».

    Les conseils, sauf pour les marques de vodka, qui semblent être encore une fois universels et applicables sur le territoire de n'importe quel autre pays.

    En outre, la nécessité de ralentir son rythme de consommation d'alcool peut être facilitée par les toasts. Comme la tradition l'exige, on porte en Russie des toasts en abondance, riches en métaphores et parfois ressemblant à des contes ou à des paraboles avec une morale. Il est alors strictement interdit de vider son verre avant que le toast soit fini — «c'est grossier».

    Tout en préparant les fans britanniques à la gueule de bois de lendemain de soirée, l'expert cite un mélange qui peut vous plonger dans un état encore plus insupportable, c'est de mélanger de la vodka avec de la bière.

    «Vous aurez une cuite toute-puissante. C'est le mal de tête le plus horrible», prévient Goran Pilipovic.

    Pourquoi ce mélange devient si dangereux seulement sur le sol russe, nul ne le sait.

    Les Russes eux-mêmes peuvent proposer des recettes pour se remettre d'une soirée intense, par exemple, le bortsch. L'expert de The Sun le considère comme un remède répandu à la gueule de bois et en donne le principal avantage: si les Big Macs peuvent sembler plus attirants pour les sujets de Sa Majesté, la vitamine C dans cette soupe russe peut combattre le mal au plus vite, se félicite-t-il.

    Après tout, la chose principale à ne pas faire est de tenter de rivaliser avec les Russes dans l'art de boire car ils «vont boire jusqu'à ce que vous rouliez sous la table».

    Pour conclure, le directeur de l'agence de voyages conseille de rejeter toutes les idées reçues sur les Russes maussades qui sont en réalité «gentils», malgré leur répugnance à exprimer leurs émotions.

    «Ils gardent l'expression de leurs émotions pour la famille et les amis, pas pour les étrangers», explique-t-il.

    Mais là encore, est-ce si différent en Angleterre?

    Lire aussi:

    A fêter avec modération! L’anniversaire de la vodka: histoire et faits intéressants
    La Corée du Nord appelle ses citoyens à ne pas mélanger la bière avec la vodka
    Le lien entre les émotions et la consommation d’alcool établi
    Tags:
    politesse, comportement, supporter, voyageur, respect, conseil, voyages, guide, bière, traditions, alcool, vodka, Mondial 2018, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik