Ecoutez Radio Sputnik
    George Soros

    Les fondations de Soros quittent la Hongrie: quid de son université?

    © AFP 2018 Brendan Smialowski
    International
    URL courte
    5121

    L'université d'Europe centrale a annoncé sa décision de rester en Hongrie malgré le départ du réseau de fondations de George Soros Open Society. Un projet de loi dite «anti-Soros» est actuellement examiné par le parlement du pays.

    L'université d'Europe centrale fondée par George Soros restera à Budapest malgré la décision du groupe de fondations Open Society de quitter la Hongrie en transférant leur siège à Berlin. Le recteur de l'université, Michael Ignatieff, a demandé au gouvernement de Victor Orban de reconnaître formellement que l'institution s'était conformée aux nouvelles réglementations et qu'elle devait ainsi être autorisée à maintenir ses activités en Hongrie.

    En avril, la loi dite «anti-Soros» soutenue par le Premier ministre hongrois Victor Orban a été soumise à l'examen du parlement. En vertu de la loi, les ONG qui aident les migrants et reçoivent des fonds de l'étranger devront reverser 25% de ces fonds sous forme de taxe à l'État. Elles devront également obtenir une autorisation de mener leurs activités auprès du ministère de l'Intérieur qui pourrait la leur refuser pour des raisons de «sécurité nationale».

    George Soros, milliardaire américain d'origine hongroise, a été accusé à plusieurs reprises par Victor Orban de s'être ingéré dans les affaires intérieures de la Hongrie. A l'approche des législatives hongroises, Budapest a déclaré que M.Soros avait embauché environ 2.000 personnes pour influer sur les élections.

    Les fondations de George Soros sont également critiquées par le gouvernement hongrois pour leur politique concernant les migrants. Victor Orban les a notamment accusées d'avoir élaboré avec le soutien de la Commission européenne le «plan Soros» qui prévoyait de sévères sanctions pour les pays qui refuseraient d'accueillir des réfugiés.

    Lire aussi:

    Expulsé de chez lui: Soros ferme sa représentation en Hongrie
    Viktor Orban confiant en l'adoption de la loi «anti-Soros»
    Le Premier ministre hongrois appelle à ne pas «faire l’autruche» face à «la machine Soros»
    Tags:
    université, Open Society Foundations, George Soros, Viktor Orban, Budapest, Hongrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik