Ecoutez Radio Sputnik
    un Palestinien

    Les Palestiniens veulent «forcer les Américains à revenir sur leur décision»

    © REUTERS / Mohammed Salem
    International
    URL courte
    Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (26)
    790

    60 morts dont un bébé de huit mois, au moins 2.700 blessés… Tel est le bilan du transfert par Donald Trump de l’ambassade US à Jérusalem. Dans une interview accordée à Sputnik, le secrétaire en chef de la Coalition des forces de résistance palestiniennes a confié que les Palestiniens ne resteraient pas les bras croisés.

    Les Palestiniens se battront à tous les niveaux disponibles contre la décision de Donald Trump de transférer l'ambassade US à Jérusalem, a déclaré à Sputnik Khalid Abdumajid, le secrétaire en chef de la Coalition des forces de résistance palestiniennes.

    «Nous, les Palestiniens, comprenons que les États-Unis avec leur politique actuelle sont notre principal ennemi qui soutient pleinement Israël. Les États-Unis veulent nous priver de droits légaux, nous empêcher de vivre sur notre terre natale. C'est pourquoi, nous nous battrons à tous les niveaux disponibles (…). Nous voulons forcer les Américains à revenir sur leur décision», a déclaré Khalid Abdumajid.

    Selon lui, cette décision de Donald Trump représente «le début de la mise en œuvre d'un vaste complot contre les Palestiniens », car, selon lui, le développement de la situation «ne présage rien de bon», et en outre, la décision américaine n'a pas été largement soutenue.

    «Même les alliés de Washington sont embarrassés par la politique américaine en Palestine. Il est maintenant totalement impossible de considérer les États-Unis comme un médiateur crédible dans le règlement de la question palestinienne», a indiqué Khalid Abdumajid à Sputnik.

    Comme l'a ajouté le politicien palestinien, la Palestine devrait se préparer à une guerre prolongée pour défendre ses droits.

    Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont protesté lundi à la frontière contre l'inauguration, le même jour, à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière avec Israël.

    Selon le dernier bilan fourni par le représentant des services médicaux gazaouis, Ashraf al-Kidra, 60 Palestiniens ont été tués, et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens. Parmi les morts figure également un bébé âgé de huit mois.

    Dossier:
    Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (26)

    Lire aussi:

    Transfert de l’ambassade US à Jérusalem: la Palestine rappelle son ambassadeur aux USA
    Ouverture de l’ambassade US à Jérusalem: Riyad prend le parti des Palestiniens
    Un bébé palestinien de huit mois meurt lors des manifestations dans la bande de Gaza
    Tags:
    émeutes, Donald Trump, Bande de Gaza, Jérusalem, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik