International
URL courte
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)
5170
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères a adressé deux notes de protestation au gouvernement ukrainien en raison de la récente interpellation de journalistes russes en Ukraine.

Moscou a envoyé deux notes de protestation à Kiev en raison de l'interpellation du rédacteur en chef de l'agence RIA Novosti Ukraine, Kiril Vychinski, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassin.

Selon lui, la situation actuelle est «préoccupante».

Plus tôt dans la journée, Moscou s'est engagé à faire de son mieux pour libérer ce citoyen russe et pour assurer que de telles actions ne seront jamais entreprises contre des citoyens et des médias russes.

Les réseaux sociaux ont également condamné cette violation des droits des journalistes avec le hastag #TruthNotTreason.

Mardi matin, plusieurs agents du SBU ont fait irruption dans les locaux abritant l'agence de presse russe RIA Novosti Ukraine à Kiev.

L'intervention du SBU arrive quelques heures après l'arrestation de Kirill Vychinski, chef du site RIA Novosti Ukraine à la double nationalité russe et ukrainienne. Le journaliste a été interpellé à 8h30, heure de Moscou (7h30 à Paris), à proximité de son domicile. Selon son chauffeur, des inconnus se sont jetés sur l'homme avant de le mettre dans une voiture et de l'emmener.

Le 23 avril, le SBU a en outre interpellé la chef du mouvement des Volontaires de la Victoire, Elena Odnovol, accusée également de haute trahison.

Par le passé, Kiev a à plusieurs reprises pris des mesures de rétorsion à l'égard de journalistes russes, les expulsant du pays en raison de reportages qui n'étaient pas à son goût.

Moscou a systématiquement condamné ces expulsions en dénonçant la «discrimination à l'égard des médias russes».

Dossier:
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
TruthNotTreason, RIA Novosti, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook