Ecoutez Radio Sputnik
    Un char israélien

    Un char israélien attaque des positions du Hamas après des pilonnages menés depuis Gaza

    © Sputnik . Service de presse de l'armée israélienne
    International
    URL courte
    3523

    L'armée israélienne a attaqué deux postes d'observation de combattants palestiniens après deux pilonnages menés durant la journée depuis la bande de Gaza, a annoncé le service de presse du Tsahal.

    Deux pilonnages ayant été menés ce mercredi depuis la bande de Gaza, un char israélien a attaqué les positions du mouvement islamiste Hamas, apprend-t-on d'un communiqué du Tsahal.

    «Le char a attaqué dans le sud de la bande de Gaza deux postes d'observation appartenant à l'organisation terroriste Hamas», lit-on dans ce même communiqué.

    Plus tôt dans la journée, un char avait ouvert le feu sur des positions du Hamas à la frontière nord de l'enclave palestinienne, répondant à des tirs de mitrailleuse ouverts par des Palestiniens. Si cette fusillade n'avait pas fait de victimes parmi les Israéliens, plusieurs balles avaient tout de même atteint un immeuble situé dans la ville frontalière de Sdérot, informe l'armée.

    Ces derniers jours, la situation à la frontière entre l'État hébreu et la bande de Gaza s'est nettement détériorée. Des dizaines de milliers de Palestiniens ont manifesté lundi à la frontière contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière avec Israël.

    Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

    Lire aussi:

    Un poste d’observation palestinien dans la bande de Gaza attaqué par un char israélien
    Israël frappe à nouveau le Hamas malgré le cessez-le-feu
    Des dizaines de Palestiniens blessés pas l’armée israélienne à Gaza
    Tags:
    char, pilonnage, Gaza, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik