International
URL courte
Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (26)
15124
S'abonner

La Russie souligne la nécessité d’éviter toute action capable de rendre la situation dans les territoires palestiniens encore plus explosive et souligne que les tensions persistent autour de la ville de Jérusalem et de ses lieux saints.

Moscou exhorte toutes les parties prenantes à renoncer à la moindre provocation susceptible d’aggraver davantage la situation très tendue qui règne dans les territoires palestiniens, a déclaré ce mercredi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. 

«Nous estimons qu’aujourd’hui il est essentiel que les parties respectent toutes […] les ententes et renoncent à toute provocation susceptible de déstabiliser plus encore la situation dans les territoires palestiniens qui reste extrêmement tendue après l’inauguration le 14 mai par les Américains de leur l’ambassade à Jérusalem et la vague de protestations palestiniennes qui en a découlé», souligne le ministère dans son commentaire. 

Et d’ajouter que les tentions persistaient autour de la ville de Jérusalem et de ses lieux saints. 

«Selon les informations qui nous sont parvenues lors des célébrations du 13 mai à l’occasion de la Journée de Jérusalem célébrée par les Israéliens, plus de 2.000 juifs protégés par la police ont accédé au territoire de la mosquée d’Al-Aqsa et ont administré les lieux saints de l’islam et ce sans l’autorisation du Waqf musulmans», est-il encore indiqué.

Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté lundi à la frontière avec l’État hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière avec Israël.

Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

Dossier:
Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (26)

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
lieux saints, provocation, ministère russe des Affaires étrangères, Bande de Gaza, Jérusalem, Gaza, Israël, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook