Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Massacre à Gaza: Erdogan accuse l’Onu d’être incapable de résoudre les problèmes mondiaux

    © AP Photo / Emrah Gurel
    International
    URL courte
    Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (26)
    20721

    Commentant les affrontements dans la bande de Gaza où 61 manifestants ont été tués et au moins 2.700 autres blessés le jour du transfert par Donald Trump de l’ambassade US à Jérusalem, le Président turc s’en est pris à l’Onu, accusant l’organisation d’incapacité à résoudre les problèmes mondiaux.

    Sur fond de heurts dans la bande de Gaza, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé l'Onu d'incompétence. Il estime que l'organisation est incapable de résoudre les problèmes mondiaux.

    Il a ajouté qu'il y avait des «doubles standards» dans la politique de l'Onu et il s'est dit indigné par l'inaction de l'organisation.

    «Si ces affrontements avaient lieu dans n'importe quelle autre région, elles provoqueraient une protestation du monde entier. Mais, malheureusement, la communauté internationale a ignoré les actions d'Israël contre les Palestiniens», a déclaré le Président turc.

    Recep Tayyip Erdogan a insisté sur le fait que la communauté internationale devait faire mettre tous ses efforts au service du rétablissement de la paix dans la bande de Gaza et à la cessation des hostilités.

    «Si aucune réponse n'est donnée à la tyrannie israélienne, le monde glissera très vite dans le chaos, où des voyous seront au pouvoir», a conclu le dirigeant turc.

    Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le 14 mai à la frontière avec l'État hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière avec Israël.

    Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

    Dossier:
    Protestations à Gaza contre le transfert de l'ambassade US à Jérusalem (26)

    Lire aussi:

    Erdogan affirme qu'il ne laissera pas Israël voler Jérusalem
    Le statut de Jérusalem est la «ligne rouge» pour les musulmans, selon Erdogan
    Israël expulse le consul turc à Jérusalem
    Tags:
    émeutes, ONU, Recep Tayyip Erdogan, Bande de Gaza
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik