Ecoutez Radio Sputnik
    UE

    L'UE lance le processus de blocage des sanctions américaines contre l’Iran, selon Juncker

    © AFP 2018 Philippe Huguen
    International
    URL courte
    43981

    La Commission européenne lancera vendredi le processus d’activation d'une loi qui doit autoriser les entreprises européennes à ne pas se conformer aux sanctions américaines contre l'Iran, a déclaré Jean-Claude Juncker.

    Intervenant à l’issue d’une réunion des leaders de l’UE à Sofia, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a annoncé les mesures qui permettront aux entreprises du Vieux continent de contourner les sanctions américaines contre l’Iran.

    «En tant que Commission européenne, nous avons le devoir de protéger les entreprises européennes, nous devons agir et c'est pourquoi nous lançons le processus d'activation de la "loi de blocage" de l’année 1996. Nous le ferons demain matin à 10h30», a-t-il déclaré.

    «Nous avons également décidé de permettre à la Banque européenne d'investissement de faciliter les investissements des entreprises européennes en Iran. La Commission elle-même maintiendra sa coopération avec l'Iran», a ajouté M. Juncker.

    La «loi de blocage» a été élaborée en 1996 pour protéger les entreprises européennes face aux sanctions américaines contre Cuba, l'Iran et la Libye. Bien que cet instrument n’ait jamais été mis en vigueur, les experts soulignent que la menace de son application a permis à l'UE de défendre les intérêts de ses entreprises. Washington a alors accepté de ne pas leur imposer ses sanctions.

    La question iranienne s'est invitée au menu du sommet UE-Balkans qui se déroule actuellement à Sofia et fait l'objet de travaux continus aux niveaux européen et national, avec un cap commun: sauver l'accord de 2015 sur le programme nucléaire de Téhéran en dépit du retrait américain et protéger les intérêts économiques européens et iraniens.

    Signé par l'Iran, les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Union européenne, le JCPOA (Plan d'action global conjoint) a mis en place un encadrement des activités nucléaires iraniennes en échange d'une levée progressive des sanctions contre Téhéran. Le 8 mai, le Président américain a annoncé son retrait et un rétablissement des sanctions.

    Lire aussi:

    Macron appelle l'UE à défendre ses entreprises en Iran face aux sanctions américaines
    La Commission européenne annule les sanctions US contre l'Iran sur le territoire de l'UE
    Iran: face à Donald Trump, l’Union européenne apprend à s’affirmer
    Tags:
    Union européenne (UE), Jean-Claude Juncker, Europe, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik