Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Macron: l'UE décide de préserver l’accord nucléaire iranien et de protéger ses entreprises

    © Sputnik . Alexeï Vitvitski
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2018) (38)
    22332

    L’Union européenne a pris la décision de préserver l’accord nucléaire avec l’Iran et de protéger ses entreprises, a déclaré Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse à Sofia, en Bulgarie, en marge du sommet Union européenne-Balkans occidentaux.

    L’UE maintiendra l’accord nucléaire signé avec l’Iran en 2015 et appuiera ses entreprises, a annoncé Emmanuel Macron au cours d’un point presse à Sofia, en Bulgarie, où se déroule un sommet Union européenne-Balkans occidentaux.

    «Nous avons collectivement confirmé la volonté européenne de préserver les bénéfices de l’accord, y compris pour l’Iran, signé en juillet 2015, et de protéger les intérêts légitimes de nos entreprises.»

    Le Président français a en outre indiqué que l’intérêt premier de l’UE «commercial ou d’entreprises, il n'est pas de prendre parti pour tel ou tel camp, il est d’assurer la stabilité».

    Emmanuel Macron a toutefois souligné que l’UE n’allait pas devenir l’alliée de l’Iran contre les États-Unis. Selon le chef d’État français, l’UE n’entend pas sanctionner des entreprises américaines sur fond de tensions avec l’Iran.

    «Nous n'allons pas enclencher une guerre stratégico-commerciale avec les États-Unis sur le cas de l'Iran. On ne va pas sanctionner ou contre-sanctionner des entreprises américaines pour répondre sur ce sujet-là, ça n'aurait pas de sens […] parce que l'objectif final est quand même d'avoir cet accord large.»

    ​Signé par l'Iran, les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Union européenne, le Plan d'action global conjoint (JCPOA) a mis en place un encadrement des activités nucléaires iraniennes en échange d'une levée progressive des sanctions contre Téhéran. Le 8 mai, le Président américain a annoncé le retrait de son pays de l’accord et un rétablissement des sanctions.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2018) (38)

    Lire aussi:

    Macron appelle l'UE à défendre ses entreprises en Iran face aux sanctions américaines
    Sanctions US contre l’Iran: la France confrontée à un choix difficile
    La diplomatie européenne appelle les PME de l’UE à coopérer avec l’Iran
    Tags:
    programme nucléaire iranien, Union européenne (UE), Emmanuel Macron, Sofia, Bulgarie, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik