Ecoutez Radio Sputnik
    Kirill Vychinski

    Arrestation de Vychinski: «Le pouvoir ukrainien préfère tout reporter sur la Russie»

    © REUTERS / Stringer
    International
    URL courte
    Interpellation de journalistes russes à Kiev (13)
    1111

    Refusant d’assumer la moindre responsabilité dans la situation dans le Donbass, Kiev rejette toute la faute sur la Russie et la situation avec l’arrestation du journaliste russo-ukrainien illustre cette approche du pouvoir ukrainien, estime David Teurtrie, chercheur français en géopolitique.

    Suite à l’arrestation du journaliste russo-ukrainien Kirill Vychinski à Kiev et son inculpation pour «trahison d’État», Sputnik s’est adressé à David Teurtrie, directeur du site Russiegeopolitique.org et chercheur associé à l'Observatoire des États post-soviétique de l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), lui demandant de livrer son avis sur la situation.

    «Le pouvoir ukrainien refuse d’assumer la moindre responsabilité dans le conflit dans le Donbass et préfère tout reporter sur la Russie, ce qui permet au passage de tenter de faire taire toute interprétation alternative au sujet de la situation dans le pays. L'arrestation de Kirill Vychinski s'inscrit dans ce contexte dégradé», a-t-il indiqué dans son commentaire à Sputnik.

    Et d’estimer que l'appréciation d'Harlem Désir, représentant de l'OSCE pour la liberté des médias, qualifiait parfaitement la situation générale dans ce pays du point de vue de la liberté de la presse.

    «Reste à savoir si c'est le signe que les pays européens ont ouvert les yeux sur la situation interne en Ukraine ou bien si au contraire la formule d'Harlem Désir restera sans conséquence réelle sur le soutien des Occidentaux au pouvoir ukrainien», a-t-il encore ajouté.

    Le 15 mai, plusieurs agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) ont fait irruption dans les locaux abritant l'agence de presse russe RIA Novosti Ukraine à Kiev. L'intervention du SBU est survenue quelques heures après l'arrestation de Kirill Vychinski, chef du site RIA Novosti Ukraine, qui a la double citoyenneté russe et ukrainienne. Il est accusé de haute trahison. Ce jeudi, le tribunal de la ville ukrainienne de Kherson a prononcé sa mise en détention provisoire de deux mois.

    Commentant la situation, Harlem Désir a exprimé «sa profonde préoccupation». Il a appelé Kiev à «s’abstenir d'imposer des restrictions inutiles sur le travail des journalistes étrangers, qui affecte la libre circulation de l'information et la liberté de la presse». Il a en outre prévenu que «la lutte contre la propagande doit respecter les normes internationales et ne doit pas constituer une ingérence disproportionnée dans les activités des médias».
    Les réseaux sociaux ont condamné cette violation des droits des journalistes avec le hashtag #TruthNotTreason.

    Par le passé, Kiev a à plusieurs reprises pris des mesures de rétorsion à l'encontre de journalistes russes, les expulsant du pays en raison de reportages qui n'étaient pas à son goût.

    Moscou a systématiquement condamné ces expulsions en dénonçant une «discrimination à l'égard des médias russes».

    Dossier:
    Interpellation de journalistes russes à Kiev (13)

    Lire aussi:

    Le rédacteur en chef de RIA Novosti Ukraine placé en détention provisoire pour deux mois
    Journaliste Vychinski sur son arrestation par Kiev: «tout a été planifié à l’avance»
    Poutine: Vychinski est accusé de haute trahison en raison de son activité journalistique
    Tags:
    liberté de la presse, TruthNotTreason, OSCE, Kirill Vychinski, Donbass, Occident, Russie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik