International
URL courte
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)
2150
S'abonner

Une manifestation de sontien au rédacteur en chef de l’agence RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, arrêté par le SBU à Kiev le 15 mai, se déroule ce vendredi près de l’ambassade d’Ukraine à Moscou.

Des dizaines de personnes, dont le directeur général de l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya Dmitri Kisselev, la rédactrice en chef de Sputnik et de RT Margarita Simonian, ainsi que des journalistes russes et des sympathisants, se sont ressemblés ce vendredi devant l’ambassade d’Ukraine à Moscou pour soutenir le rédacteur en chef de l’agence RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, interpellé par le Service de sécurité d'Ukraine (SBU) à Kiev le 15 mai.

Dmitri Kisselev a déclaré que l’arrestation du rédacteur en chef de l’agence RIA Novosti Ukraine rassemblait beaucoup à une inquisition.

En outre, M.Kisselev estime qu’en interpellant le journaliste, le gouvernement ukrainien «nettoie» l’espace médiatique pour une réélection de Piotr Porochenko.

«Porochenko a 4% et il veut nettoyer l’espace médiatique la veille de l’élection présidentielle, une prolongation technique de sa présence au poste de Président du pays», a-t-il notamment souligné.

Des manifestants brandissent des pancartes avec des appels à libérer Kirill Vychinski et à respecter les droits de l’Homme.

Le 15 mai, plusieurs agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) ont fait irruption dans les locaux abritant l'agence de presse russe RIA Novosti Ukraine à Kiev. L'intervention du SBU est survenue quelques heures après l'arrestation de Kirill Vychinski, chef du site RIA Novosti Ukraine, qui a la double citoyenneté russe et ukrainienne. Il est accusé de haute trahison. Le 17 mai, le tribunal de la ville ukrainienne de Kherson a prononcé sa mise en détention provisoire de deux mois.

Les réseaux sociaux ont condamné cette violation des droits des journalistes avec le hashtag #TruthNotTreason.

Dossier:
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Tags:
soutien, manifestation, TruthNotTreason, Margarita Simonian, Dmitri Kisselev, Kirill Vychinski, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook