Ecoutez Radio Sputnik
    Comment Pyongyang deviendrait le médiateur entre Donald Trump et Xi Jinping

    Comment Pyongyang deviendrait le médiateur entre Donald Trump et Xi Jinping

    © AP Photo / Korea News Service
    International
    URL courte
    405

    La Corée du Nord pourrait devenir le plus grand allié de la Chine dans ses négociations sur les échanges commerciaux avec les États-Unis, signale l’agence Bloomberg.

    À l'approche du sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, les États-Unis tenteront d'obtenir le soutien de la Chine, le meilleur allié de la Corée du Nord, indique l'agence Bloomberg. S'en rendant compte, le Président chinois tenterait de profiter de la situation et de manipuler Washington pour éviter une guerre commerciale, précise le média.

    «Lorsque vous introduisez le facteur de la Corée du Nord, cela devient extrêmement important d'inclure un accord avec la Chine», a indiqué l'associer principal de Brookings Institution David Dollar cité par Bloomberg.

    Après les déclarations de Kim Jong-un du 16 mai selon lesquelles il pourrait reconsidérer la tenue du sommet avec les États-Unis, le Président américain a estimé qu'il s'agissait là de l'influence de la Chine.

    «Pour de nombreuses raisons, dont peut-être le commerce. Le Président Xi pourrait influer sur Kim Jong-un», a indiqué Donald Trump aux journalistes.

    Les relations entre Washington et Pékin se sont aggravées cette année après que les États-Unis ont introduit des mesures protectionnistes dues notamment à un déficit commercial élevé. La Chine a réagi en adoptant elle aussi des mesures sur les importations en provenance d'Amérique, ce qui a suscité le mécontentement de Washington.

    Lire aussi:

    Pékin et Washington n'ont pas réussi à s'entendre pour arrêter la guerre commerciale
    Bilan provisoire de la guerre commerciale contre la Chine: les USA ne s’y attendaient pas
    Donald Trump décèle un changement dans l’attitude de Kim Jong-un après sa visite en Chine
    Tags:
    sommet, accord, guerre commerciale, Kim Jong-un, Xi Jinping, Donald Trump, Chine, États-Unis, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik