International
URL courte
Crash d'un Boeing 737 à Cuba (7)
6856
S'abonner

Un problème technique pourrait être la cause principale du crash du Boeing 737 qui s’est écrasé après son décollage à Cuba, estime un ingénieur de vol proche de membres de l’équipage présents à bord de l’avion endeuillé.

Un ingénieur de vol connaissant personnellement les membres de l'équipage du Boeing 737 qui s'est écrasé après son décollage à l'aéroport international José-Marti de La Havane à Cuba, faisant une centaine de victimes, a commenté le crash de cet avion.

«Je sais que vous devez ressentir une très forte douleur. Imaginez la douleur que je ressens, moi, ingénieur de vol pendant 17 ans, collègue et ami de membres de l'équipage du Boeing 737», a-t-il confié, cité par le portail cubain Cubadebate.

Il a également évoqué sa dernière rencontre avec les membres de l'équipage du Boeing 737 et a donné sa version de ce qui aurait pu causer la catastrophe.

«13 minutes avant son crash, notre équipage qui effectuait un autre vol intérieur de la compagnie aérienne Cubana, est parti de la province Santiago de Cuba. Nous avons communiqué avec eux par radiocommunication, en nous alignant sur la piste d'envol (…). Aujourd'hui, vers 11 heures du matin, nous, les membres des deux équipages, nous sommes croisés dans le bâtiment de service du terminal pour déjeuner et parler un peu avant le vol. Nous ne nous reverrons plus, vraisemblablement, à cause d'un problème technique survenu dans l'avion», a-t-il ajouté.

Un avion de ligne Boeing 737 s'est crashé après son décollage à l'aéroport international José-Marti de La Havane à Cuba, selon la télévision publique. Des sources officielles citées par la presse ont fait état de 104 passagers à bord de l'appareil.

L'avion appartenait à la Blue Panorama Airlines et était affrété par la compagnie nationale cubaine Cubana de Aviacion, a relaté la télévision Cuba TV. D'autres médias ont indiqué que l'appareil appartenait à la compagnie mexicaine Damojh.

Dossier:
Crash d'un Boeing 737 à Cuba (7)

Lire aussi:

Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Torturé à mort avec une perceuse dans le XIXe à Paris
Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Tags:
causes, problèmes, victimes, crash d'avion, Cuba
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook