International
URL courte
301026
S'abonner

Un groupe de chercheurs français a établi la date précise de la mort d’Adolf Hitler grâce à une nouvelle étude des dents du dictateur, la première organisée depuis 1946.

Adolf Hitler est bien mort le 30 avril 1945 dans la capitale allemande, affirment cinq scientifiques français dans la revue Phys.org, après avoir étudié des dents et un fragment du crâne du tyran mis à leur disposition par la Russie en mars et juillet 2017.

«On peut arrêter toutes les théories conspirationnistes et "survivantistes" sur Hitler. Il n’a pas fui en Argentine dans un sous-marin, il n'est pas dans une base cachée en Antarctique ou sur la face cachée de la Lune», a indiqué le spécialiste d'anthropologie médico-légale Philippe Charlier, membre de l’équipe, cité par l’AFP.

Les scientifiques ont confirmé l’authenticité des dents et du crâne qu’ils ont pu examiner sur autorisation des archives d’État russes et du Service fédéral de sécurité (FSB).

Selon l’expertise, la morphologie du crâne conservé à Moscou correspond à des radiographies du crâne d’Hitler réalisées en 1944, un an avant sa mort.

«Les dents sont authentiques, il n’y a aucun doute possible. Notre étude prouve bien que Hitler est mort en 1945», a ajouté M.Charlier.

Les spécialistes avaient du mal à définir si la mort du dictateur avait été causée par du cyanure ou une balle qu’il s’est tiré dans la tête. L’examen des ossements a permis de découvrir des traces de poison sur les dents et les prothèses dentaires, ainsi qu’un trou sur le côté gauche du crâne. Cela permet de supposer qu’Hitler s’est suicidé en prenant une ampoule de cyanure, mais aussi en se tirant une balle dans la tête.

«C'est vraisemblablement les deux», affirme M.Charlier.

Mais les dents ne portent aucune trace de poudre, ce qui exclut un tir dans la bouche, et fait plutôt penser à un tir dans le cou ou dans la tempe, d’après le scientifique.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
«Nous n'avons jamais eu de problèmes avec nos voisins»: deux adolescents brûlés au cocktail Molotov à Jaffa
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
Tags:
dents, théories, crâne, décès, Seconde Guerre mondiale, FSB, Philippe Charlier, Adolf Hitler, Berlin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook