Ecoutez Radio Sputnik
    Homs (image d'illustration)

    Des dépôts de munitions de l’Otan découverts à Homs

    © Sputnik . Michael Alaeddin
    International
    URL courte
    521508

    L’armée syrienne a découvert un nouveau lot d’armements de fabrication occidentale dans les régions de Syrie libérées des extrémistes. On y trouve entre autres des lance-missiles américains TOW-2.

    Des représentants du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie et les militaires syriens ont découvert des dépôts de munitions fabriquées dans les pays membres de l'Otan dans les régions est de la province de Homs, libérées des terroristes.

    «Nous nous trouvons dans la localité de ZaaFaran, dans la province de Homs, au poste de contrôle du groupe terroriste al-Nosra*. Vous pouvez voir ici une grande quantité de masques à gaz, d'armes de fabrication étrangère, notamment des lance-missiles antichar filoguidés [américains] TOW-2», a détaillé un porte-parole du Centre.

    Le TOW-2, utilisé par l'armée américaine depuis les années 1970, est l'un des lance-missiles antichar les plus répandus dans le monde.

    En outre, sur les territoires libérés on trouve des ateliers clandestins où les extrémistes créaient des engins explosifs, ainsi que des tunnels équipés d'appareils médicaux et de cellules pour la détention d'otages. Les démineurs continuent de nettoyer les localités.

    Le mois dernier, l'armée syrienne a saisi à Dumeir, au nord-est de Damas, un important arsenal des radicaux contenant des missiles fabriqués aux États-Unis, ainsi que d'autres armes et des munitions. Auparavant, les forces gouvernementales avaient découvert dans la Ghouta orientale du chlore et des ampoules fumigènes de fabrication allemande et britannique.

    *Organisation terroriste interdite en Russie.

     

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    armements, OTAN, Homs, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik