International
URL courte
22334
S'abonner

Intervenant devant les étudiants de Yale, la candidate malheureuse à la présidence américaine Hillary Clinton a sorti une chapka russe en disant qu’il fallait se rallier à l’adversaire quand on était incapable de le battre.

Lors de la cérémonie de remise des diplômes organisée à l'Université Yale, Hillary Clinton, ancienne élève de cet établissement, a essayé une chapka, a révélé TheHill.

«Un chapeau russe. Si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les», a-t-elle déclaré en commentaire de son geste.

Hillary Clinton a prononcé un discours pendant une cérémonie dont la tradition est de se coiffer de couvre-chefs peu communs.

Lors de son intervention l'ex-candidate à la présidence américaine a reconnu qu'elle continuait d'analyser sa défaite dans la course électorale de 2016.

«Je pense toujours à l'élection de 2016. Je regrette toujours les erreurs que j'ai commises. Je pense que la compréhension de ce qu'il s'est passé lors de cette élection étrange et sauvage dans l'histoire américaine nous aidera à défendre notre démocratie dans le futur », a-t-elle relevé.

Mme Clinton a également déclaré que les entraves mises à la liberté de la presse et la délégitimation des élections sapaient l'unité nationale de la société américaine.

L'enquête sur la présumée ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et les prétendus liens entre la campagne de Trump et la Russie est menée par le procureur indépendant Robert Mueller et le Congrès américain. Auparavant, M.Mueller était arrivé à la conclusion qu'il n'y avait pas eu de collusion entre l'équipe électorale de Trump et le gouvernement russe.

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
défaite, analyse, Présidentielle américaine 2016, Université Yale, Hillary Clinton
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook