International
URL courte
13551
S'abonner

Séoul cherche à dynamiser ses relations commerciales avec Moscou et espère bientôt parvenir à un accord sur la construction d'un gazoduc qui acheminera du gaz russe en Corée du Sud.

La Corée du Sud envisage de renforcer ses liens économiques et commerciaux avec la Russie grâce à la mise en place de «neufs ponts» qui lieront les deux pays. Il s'agit des neuf principaux domaines de coopération, notamment les livraisons de gaz, la construction de chemins de fer et de navires, la pêche, la création d'emplois, la Route maritime du Nord et d'autres encore.

Cette initiative a été avancée par le Président sud-coréen Moon Jae-in lors du Forum économique oriental organisé en Russie. Lors de la réunion des responsables des ministères des Affaires étrangères, les deux pays sont également convenus d'étudier la création de liens économiques trilatéraux avec la Corée du Nord.

En avril dernier, le diplomate sud-coréen Kang Kyung-wha a déclaré que la Russie pourrait construire un gazoduc qui la relierait à la Corée du Sud via le territoire nord-coréen «si la situation sécuritaire dans la péninsule coréenne s'améliore».

En 2017, les échanges commerciaux entre Séoul et Moscou ont augmenté de 40% pour atteindre les 19 milliards de dollars. Ce volume pourrait s'accroître davantage si les deux pays parviennent finalement à un accord sur les livraisons de gaz. À l'heure actuelle, la Corée du Sud est contrainte d'acheter du gaz naturel liquéfié (GNL), ce qui est plus cher.

Lire aussi:

Plusieurs milliards de numéros d’utilisateurs de Clubhouse en vente sur le Darknet
Les principales mesures du projet de loi définitivement adopté
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Macron répond aux antivax, «irresponsables» et «égoïstes»  
Tags:
chemin de fer, gaz naturel liquéfié (GNL), échanges commerciaux, coopération, pêche, Forum économique oriental (EEF), Corée du Sud, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook